©

Anne Marie Carrière

Né(e) le 16 janvier 1925 (91 ans)

Biographie

« Je suis la Française moyenne type »

De son vrai nom Anne Marie Alice Louise Blanquart, Anne-Marie Carrière est tout d'abord une simple Française comme les autres. Durant son adolescence, elle fréquente le Lycée Jules Ferry de Paris.

Après le lycée, elle suit une formation en Droit, jusqu'à obtenir sa licence. Elle mettra d'abord à profit sa formation de juriste et travaillera au sein d'un bureau d'études fiscales. Sa vocation à devenir actrice et humoriste ne viendra que plus tard.

Après plusieurs décennies de célébrité, Anne-Marie Carrière décédera le 29 décembre 2009 à 4 heures du matin à l'hôpital de Nanterre, à l'âge de 81 ans. Son corps repose maintenant au cimetière ancien de Bagneux.


Une artiste complète

D'abord chansonnière d'exception, Anne-Marie Carrière expérimente le domaine du spectacle et commence par se produire sur des scènes célèbres comme le Cabaret des Noctambules à Paris, le Théâtre des Deux Ânes ou encore le Caveau de la République.

Elle jouit d'un très bon accueil lors de ses prestations et devient très vite célèbre dans le métier.

Anne-Marie Carrière interprète surtout des personnages comiques et cultive un véritable talent inné d'humoriste. D'une forme un peu rondelette, elle a su utiliser cette morphologie à son avantage pour faire rire.

Grâce à son humour bon enfant et singulier, elle s'est faite une place d'honneur dans le monde du rire.

En parallèle, Anne-Marie Carrière est très sollicitée par la radio et la télévision. Elle devient alors animatrice de plusieurs émissions, dont « L'humour au féminin » sur Europe 1, à partir de 1970. Elle fera également de nombreuses apparitions dans « Au théâtre ce soir » et « Le Francophonisme ».

Plus tard, elle s'illustrera au cinéma dans de grandes productions françaises, aux côtés des grands noms comme Fernandel et Bourvil . Anne-Marie Carrière se découvrira également des talents d'écrivain et publiera de nombreux livres célèbres.

Pour étoffer sa carrière, elle figurera également dans de nombreux enregistrements de disques publicitaires.


Ses lettres de noblesse

À son actif, Anne-Marie Carrière compte une pléiade d'oeuvres, tant au cinéma qu'au théâtre, en passant par le rire et la littérature. Au théâtre, elle s'est rendue célèbre par les pièces « Monsieur et Mesdames Kluck » en 1955, « J'y suis, j'y reste » en 1973 et « Madame... pas dame » en 1984.

Au cinéma, elle tourne dans « Baratin » en 1956, « Le bon roi Dagobert » et « La cuisine au beurre » en 1963 ainsi que dans « Trois enfants dans le désordre » en 1966, sans compter sa brève apparition dans le film de Edmund Goulding « The razor's edge ».

Anne-Marie Carrière jouera également en 1971 dans des séries télévisées comme dans « Aubrac city » et « Le voyageur des siècles ». Mise à part l'émission « L'humour au féminin » d' Europe 1, elle anime également « C'est pas sérieux » aux côtés de Jean Amadou et Jean Berto.

En publiant les livres « Piments doux » en 1963 et « Mon musée de l'homme » en 1968, Anne-Marie Carrière restera à tout jamais célèbre comme étant l'une des artistes françaises les plus talentueuses de tous les temps.

Aujourd'hui encore, le public ne se lasse pas d'entendre les célèbres textes et sketches de cette grande artiste, lorsqu'ils sont revisités par sa petite fille Guylaine Marie.