© Cover Media

Axelle Laffont

Né(e) le 24 juillet 1970 (46 ans)

Biographie

Axelle Laffont est née le 24 juillet 1970 à Marseille. Son grand-père n’est autre que le célèbre éditeur Robert Laffont. Mais c’est dans les pas de son père qu’elle va marcher. Enfant, elle a l’habitude de le voir apparaître sur le petit écran, puisque Patrice Laffont est animateur. C’est donc tout naturellement qu’elle se tourne vers la télévision.


Consécration à la télé

Elle commence par participer à « La Matinale d’Arthur » de 1996 à 1999. Mais c’est après qu’elle se fait réellement connaître du grand public. Ses interventions dans « La Grosse Émission » entre 1999 et 2000, puis sa météo décalée dans l’émission « Nulle part ailleurs » sur Canal+ entre 2000 et 2001 rencontrent beaucoup de succès. Humoriste, Axelle Laffont multiplie les apparitions dans des séries cultes comme « Un gars, une fille », « Caméra Café », « H » et « Kaamelott ».


Premier spectacle, premier film

En 2002, elle se lance dans son premier one-woman show, « La Folie du spectacle », mis en scène par Serge Hazanavicius et Maurice Bathélemy. Elle enchaîne les spectacles jusqu’en 2005. À l’aise devant les caméras, elle l’est aussi derrière. En 2007, elle coécrit et coproduit son premier téléfilm, Mariage Surprise, dans lequel elle donne la réplique à… Serge Hazanavicius !


Retour à ses chroniques

La comédienne revient ensuite à ses premiers amours et intervient régulièrement dans l’émission « On n’est pas couché », animée par Laurent Ruquier le samedi soir sur France 2, entre septembre 2007 et janvier 2008. Elle est aussi chroniqueuse dans « Le Fou du Roi » sur France Inter.


Une artiste polyvalente

Puis elle se lance dans une toute autre activité créative : la bande dessinée. « Marny », sortie en 2009, raconte, toujours sur le ton de l’humour, comment une adolescente réagit quand une belle-mère débarque chez elle. Touche à tout, c’est un album musical déjanté qu’elle sort en 2010. La comédienne, qui s’improvise en chanteuse, reprend des hits américains qu’elle traduit et adapte en français, comme « American Boy » d’Estelle qui devient « Garçon français » ou encore « Like A Virgin » de Madonna transformé en « Comme une pucelle ».


Retour sur scène

En septembre 2015, elle remonte sur les planches avec un nouveau spectacle. Elle présente « HyperSensible », mis en scène par Charles Templon, au théâtre du Petit Saint-Martin.