© CREASHORE

Bud Spencer

Né(e) le 31 octobre 1929 (86 ans)

Biographie

Ses années de compétitions

Bud Spencer
voit le jour le 31 octobre 1929 à Naples dans la région de Campanie au sein d'une famille aisée. Son surnom, Bud Spencer provient du nom d'une célèbre bière et de son idole Tracy Spencer.

De son vrai nom, Carlo Pedersoli, Bud Spencer est plus connu en tant qu'acteur, cependant, il se révèle aussi être producteur et scénariste. L'homme est également connu dans le monde du sport grâce à la natation et au water-polo.

Dans ses années universitaires, il abandonne ses études en chimie pour embrasser des études de droit. Ceci lui permet de gagner plus de temps pour se consacrer à son sport favori, la natation.

Ainsi, en 1950, il est sacré premier italien qui réalise les 100 mètres en nage libre à moins de soixante secondes. L'année suivante, Il gagne la médaille d'argent dans cette même discipline durant les Jeux Méditerranéens.

Parallèlement, il joue des rôles de figurants dans des films tels que « Quo vadis » de Mervyn LeRoy, sorti en 1951. Il arrive en demi-finale lors des compétitions de natation aux Jeux Olympiques de 1952 et de 1956.

A coté de la natation, Bud Spencer pratique également le water-polo tel que son équipe, le S.S. Lazio qui gagne le championnat d'Italie en 1954.


De nouveaux projets

Bud Spencer part ensuite au Venezuela pour diriger une équipe de construction de la Panamericana. Peu de temps après, il retourne en Italie et épouse Maria Amato, en 1960. Le couple aura trois enfants prénommés Giuseppe, Christine et Diamante.

Au cours des années 60, Bud Spencer accumule différents emplois. Un jour, il est chanteur-compositeur, le lendemain il devient inventeur et un autre jour, il s'essaie à la réalisation de documentaire.

C'est à partir de l'année 1967 que commence pour lui sa véritable carrière en tant qu'acteur avec « Dieu pardonne... moi pas » de Giuseppe Colizzi. Il s'agit d'un film italien qui réunit pour la première fois le duo Bud Spencer et Terence Hill à l'écran.

La même année, il tourne dans « Pas de pitié pour les salopards ». Depuis, la carrière de Bud Spencer est lancée qui joue principalement dans les westerns. Il forme avec Terence Hill, un duo inséparable dans le monde du cinéma.

Les deux acteurs obtiennent un franc succès avec le film « On l'appelle Trinita », de Enzo Barboni, paru sur les écrans en 1970. Fort de succès, le duo rempile avec « On continue à l'appeler Trinita », un an plus tard.

Une fois de plus, sous la direction de Enzo Barboni, ils font un nouveau carton au cinéma avec « Deux super-flics ». Jusqu'en 1985, les films dans lesquels il participe aux côtés de Terence Hill sont plus nombreux que ceux dans lesquels il joue seul.


Bud et ses talents

En 1990, Bud Spencer joue avec Thierry Lhermitte dans « Ange ou démon » de Enzo Barboni. Entre 1991 et 1993, il joue dans les 13 épisodes de la série télévisée « Extralarge » dont le script a été écrit par son fils Guiseppe et la réalisation effectuée par Michael Winslow.

La série est tournée à Miami et parle des différentes aventures d'un détective avec son adjoint. En 1994, il joue dans un film écrit par le fils de Terence Hill, Jess Hill s'intitulant « Petit papa baston ».

Une fois de plus, Terence Hill est à ses côtés tant qu'acteur qui endosse également la casquette de réalisateur. Avec Guiseppe, à la production exécutive, ce film demeure le dernier film dans lequel le célèbre duo joue ensemble.

En janvier 2005, il obtient le Caïman d'or provenant de la Fédération de natation de l'Italie. La même année, il se porte candidat aux élections législatives d'Italie.

Le 24 janvier 2007, il obtient son diplôme d'entraîneur de water-polo et de natation des mains du président de la Féderation. Par ailleurs, Bud Spencer possède aussi des brevets de pilote d'hélicoptère et d'avion.

En 2009, il joue dans le film allemand intitulé « Killing is my business, honey ». Il est attendu sur le grand écran dans le film « Mafia : farewell to the Godfather », prévu pour 2011.