© Rire et Chansons

Didier Bourdon

Né(e) le 23 janvier 1959 (57 ans)

Biographie

Rencontre des Inconnus

C'est à Alger, Algérie que Didier Bourdon pousse son premier cri le 23 janvier 1959. Peu après sa naissance, la famille de Didier Bourdon s'installe en France étant donnée la profession de son père.

Avec un talent inné pour la comédie, le jeune Didier Bourdon entraîne ses camarades à jouer dans des petites pièces de théâtre. Par la suite, il intègre le Conservatoire National pour apprendre les rudiments du métier d'acteur, il est alors âgé de 16 ans.

Ses premiers pas se font alors à la télévision où il joue principalement dans des téléfilms. C'est en 1982 que sa carrière prend effectivement son envol, lorsqu'il fait la rencontre de Seymour Brussel, Smaïn , mais surtout Bernard Campan et Pascal Légitimus.

Tout ce beau monde, nommé « Les cinq », se produit dans l'émission de la 2 intitulée « Petit théâtre de Bouvard ».

En 1985, « Les cinq » jouent dans la comédie « Le Téléphone sonne toujours deux fois » réalisée par Jean-Pierre Vergne, un petit chef-d'oeuvre.

Peu après la sortie du film, Smaïn et Seymour Brussel décident de voler de leurs propres ailes tel que des Cinq, le groupe est devenu Les Inconnus .


Récompensé par un César

À partir de 1986, Didier Bourdon se consacre à sa carrière auprès des Inconnus qui rencontre un franc succès. Aux cotés de ses complices, Pascal Légitimus et Bernard Campan, il exploite l'humour sous différentes facettes, allant des sketches aux émissions radio, en passant par les parodies sans oublier le cinéma.

En 1993, Didier Bourdon décide de reprendre sa carrière d'acteur en tournant dans « L'Œil qui ment » de Raoul Ruiz. Deux ans plus tard, c'est au tour des Inconnus de faire leur première intrusion au cinéma avec « Les trois frères », dont la réalisation est confiée à Bernard Campan et Didier Bourdon.

Le film est une totale réussite et obtient le César de la meilleure première œuvre en 1996. Après le succès des « Trois frères », les Inconnus rencontrent des problèmes contractuels auprès de leur ex manager Paul Lederman poussant le trio à envisager des carrières séparées.

C'est ainsi qu'en 1997, Didier Bourdon joue dans le film « Tout doit disparaître » de Philippe Muyl. Par la suite, le comique se lance dans l'écriture d'un nouveau scénario qui se concrétise avec le film « Le pari » qu'il réalise aux cotés de Bernard Campan où leurs personnages décident de s'abstenir de fumer pendant deux semaines.

Au début des années 2000, il fait une apparition dans le film de Pascal Légitimus intitulé « Antilles sur Seine », dans lequel il joue le rôle d'une femme de ménage antillaise. La même année, Didier Bourdon réalise un nouveau film « L'Extraterrestre » mais malheureusement, le succès n'est pas au rendez-vous.


Travesti et autres rôles

Après avoir réglé leurs problèmes auprès de Paul Lederman, Les Inconnus obtiennent le droit de reprendre leur trio. Ainsi, en 2001, « Les rois mages » arrive sur les écrans où Pascal Légitimus, Bernard Campan ainsi que Didier Bourdon jouent respectivement Gaspard, Melchior et Balthazar.

Par la suite, les trois comiques reprendront leur chemin chacun de leur coté, principalement au cinéma.

Ainsi, en 2003, on peut voir Didier Bourdon endosser les costumes de Louis XV dans la comédie « Fanfan la Tulipe » réalisé par Gérard Krawczyk avec Vincent Perez et Pénélope Cruz. Il réalise également un nouveau film intitulé « Sept ans de mariage » où le personnage de l'acteur décide de pimenter sa vie de couple.

Didier Bourdon est également sollicité pour jouer dans d'autres films dont entre autres « Madame Edouard » de Nadine Monfils, « Vive la vie » de Yves Fajnberg ou encore « Une grande année » de Ridley Scott.

En 2006, le film « Madame Irma » arrive dans les salles obscures, qu'il réalise aux cotés de Yves Fajnberg. Trois ans plus tard, il revient dans un nouveau film intitulé « Bambou » avec Anne Consigny dans le rôle de sa femme.

Par ailleurs, l'acteur est actuellement sur les planches dans « La cage aux folles » aux cotés de Christian Clavier avec la mise en scène de Didier Caron.

Didier Bourdon est père de deux enfants, Olivier né en 1982 et Clélia née en 2006.