© Rire & Chansons

Didier Gustin

Né(e) le 26 avril 1966 (50 ans)

Biographie

Didier Gustin , de son vrai nom Didier Gueusquin, est né le 26 avril 1966 à Bar-le-Duc dans la Meuse. A 18 ans, il quitte sa province, bien décidé à conquérir Paris, le cœur léger et le bagage rempli d'imitations...

En 1987, il crée son premier spectacle « Profession imitateur » au théâtre du Tourtour à Paris avant de partir en tournée. En 1988, il revient dans la capitale et joue au Théâtre de la Ville de Paris.


Les planches, son univers

En 1990, il monte un nouveau spectacle au Café de la Gare avec la même équipe avant d'investir la scène du Splendid.

En 1992, il fait ses premiers pas au cinéma dans « Le bal des Casse-pieds » d' Yves Robert . L'année suivante, Didier Gustin retrouve l'équipe de ses débuts pour créer une histoire originale « Meurtres au Music Hall » où il interprète tous les rôles.

En 1994, Didier Gustin monte sur la scène de la Comédie Caumartin aux côtés de Sandrine Alexi .

Didier Gustin décide de s'essayer à un nouveau registre en 1996 dans la pièce « Court Circuit » avec Julie Arnold et Marie Fugain . Mais il retourne vite à l'imitation avec le best-of « Toute ressemblance serait purement fortuite ».


Récompensé pour son travail

En 2000, Didier Gustin travaille avec son ami Jean Marie Bigard, qui co-écrit et met en scène son nouveau spectacle.

En juin, il descend à Cannes pour présenter la première mouture de « Cent pour Sans Gustin » au festival « Performance d'Acteurs » et c'est un triomphe ! Il remporte le prix du Jury et à l'automne, présente le spectacle au Point Virgule.

Après un passage au Palais des Glaces puis au Théâtre Dejazet, Didier Gustin prête sa voix au dessin animé Disney « Kuzco ». En 2003, il repart sur les routes de France avec « En attendant Gustin », qui sort en DVD chez Universal.


Décoré par la France

En 2004, il reçoit la médaille de l'Ordre national des Arts et des Lettres. Il intervient tous les soirs dans le Grand Journal sur Canal+, où il interprète les voix des personnages en 3D de Fogiel et Ardisson.

En parallèle, il participe tous les week-ends à l'émission d'Ariane Massenet sur Europe 1, les Peopl'ettes, où il dresse le portrait des invités en chansons.


Imitateur, mais aussi chanteur

Après un premier Olympia en 2005, Didier Gustin présente en 2008 la comédie « Adam et Eve ». En 2010 et 2011, dans son nouveau spectacle « Ajouter comme ami », il utilise ses talents de chanteur pour un show musical accompagné du guitariste Laurent Roubach.

Régulièrement, il prête sa voix au cinéma, notamment dans le film de Karl Zéro « Dans la peau de Jacques Chirac » ou dans « L'Illusionniste » de Sylvain Chomet.

En 2012,  il anime la tournée « Âge tendre et Têtes de bois ». Il travaille actuellement à l'écriture de son nouveau spectacle.