© CREASHORE

Eric Métayer

Né(e) le 23 janvier 1958 (58 ans)

Biographie

Début de carrière

Éric Métayer voit le jour à Paris en 1958. Fils d'Alexandre Métayer, un humoriste notoire, il s'intéresse de près à la comédie et se lance dans des études d'art. Il abandonne cependant ce terrain pour étudier le théâtre à la Comédie-Française.

Éric Métayer devient également un brillant élève du Cours Florent et en ressort décidé à faire carrière. L'occasion se présente en 1988 dans le milieu de la télévision. Le jeune comédien décroche un petit rôle dans « Les pique-assiette » et fait un malheur pour son interprétation parfaite.

Il s'essaye simultanément au métier de dialoguiste pour un épisode de la série télévisée « Le bonheur d'en face ». Bien qu'il ne s'en soit pas si mal sorti, Éric Métayer préfère être sous les feux des projecteurs et se focalise sur la comédie.


Carrière professionnelle

Éric Métayer est gratifié pour son entêtement en 1990. Il entre dans la peau du personnage de Philippe dans le téléfilm « Quatre pour un loyer ». En 1992, le comédien est vu au théâtre dans une adaptation de la pièce « Sans rancune » signée Jean Poiret. La pièce est un énorme succès qui se joue au Théâtre du Palais-Royal.

Éric Métayer tourne alors pour un nouveau projet de la télévision baptisé « Une famille pour deux ». Diffusé en 1995, ce téléfilm le révèle réellement au public avec une cote de popularité grandissante.

Ayant pris goût au théâtre, l'acteur retrouve le Théâtre du Palais-Royal en 1998 pour la pièce intitulée « Une table pour six ». Le public a le plaisir de le voir à l'affiche d'une nouvelle oeuvre un an plus tard avec « Mariages et conséquences ». Le Théâtre de la Renaissance est alors le cadre d'un couronnement à chaque représentation.


Suite de parcours d'Éric Métayer

En 2002, le public le voit non seulement dans le téléfilm intitulé « Les monos » mais également dans la pièce « Panique au Plazza ». Le comédien apprécie particulièrement les planches avec de nombreuses apparitions à succès.

« Des cailloux plein les poches » en 2003 ou « Un monde fou » en 2007 sont des représentations données parallèlement à la diffusion de téléfilms. Au petit écran, Éric Métayer apparaît dans « Le menteur » en 2003 puis « La surprise » en 2007.

Ses prestations suivantes se fixent aux pièces interprétées magistralement. Éric Métayer apparaît sur les planches du Palais des Congrès en 2008 avec une magnifique adaptation signée Patrick Timsit pour « Rabbi Jacob ». L'acteur passe l'année suivante à donner des représentations avec entre autres « Les 39 marches » et « Chat et souris ».

Photos