© Rire & Chansons

Gad Elmaleh

Né(e) le 19 avril 1971 (45 ans)

En ce moment sur RIRE GAD ELMALEH

La webradio des sketches de Gad en non-stop

GAD ELMALEH - OLIVIER BAROUX Qui veut gagner de l'argent en masse ?

Écoutez la radio digitale

Biographie

Ses premiers rôles
 


Gad Elmaleh naît le 19 avril 1971 à Casablanca en Maroc, où il réside jusqu'à l'âge de 17 ans. Il part ensuite pour le Canada, à Montréal, afin d’y étudier les sciences politiques.



Quatre ans plus tard, il s'installe à Paris pour y suivre une formation artistique au Cours Florent pendant plus de deux ans. Il étudie avec Isabelle Nanty, avec laquelle il réalise en 1995 son premier one man show, « Décalages ». Il obtient ensuite son premier rôle en 1997,  dans le film « Salut cousin » de Merzak Allouache.


Pendant quelque temps, il décide de se consacrer au cinéma et décroche quelques petits rôles, comme dans « L'homme est une femme comme les autres » de Jean-Jacques Zilbermann en 1998 ou encore dans « Train de vie » de Radu Mihaileanu.



« Chouchou », son personnage mythique 




Sa notoriété s'intensifie en 2001, notamment grâce à son second spectacle « La Vie normale », dans lequel il introduit ses personnages cultes de Chouchou et Coco. La même année, il épouse Anne Brochet avec laquelle il a un fils, Noé.

En 2003, après avoir Il participé aux films « La vérité si je mens 2 » et « Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre », Gad Elmaleh rencontre un franc succès au cinéma en reprenant le personnage de Chouchou pour un long-métrage, « Chouchou », qui devient l’un de ses plus gros succès sur le grand écran. 



Sa carrière décolle


Fort de ses premiers succès au cinéma, Gad Elmaleh collabore l’année suivante avec Gérard Depardieu pour le film « Olé » de Florence Quentin, puis il est à l'affiche de « Bab el Web », une production de son ami Merzak Allouache.



En 2005, il part en tournée avec son spectacle « L'autre c'est moi ». L'année suivante, il revient sur les grands écrans dans les films de Francis Veber, « La doublure » et dans « Hors de prix » aux côtés de la belle Audrey Tautou.

Entre 2007 et 2008, il entame une tournée internationale avec une version adaptée de son spectacle « L'autre c'est moi ». Il se produit au Maroc, en France, en Belgique ainsi qu'en Suisse, avant de s'arrêter à Montréal.

En 2009, Gad Elmaleh réalise et joue dans « Coco », qui s'inspire à nouveau de l'un de ses sketches. Le succès est à nouveau au rendez-vous puisque plus de 3 millions de spectateurs se ruent dans les salles de cinéma.



« Papa est en haut »... de l'affiche


Gad Elmaleh sa lance dans une nouvelle tournée hexagonale de son dernier spectacle « Papa est en haut » en octobre 2007, après l'avoir « testé » dans de nombreux festivals comme à Tunis ou à Montréal.
La dernière représentation de « Papa est en haut », qui met en scène son enfance, son fils et également son père, a lieu en avril 2010.

En 2012, Rire & Chansons lance la webradio « RIRE & CHANSONS GAD ELMALEH » avec la diffusion des meilleurs sketches de Gad 24 heures sur 24. Un ultime hommage pour le comédien !



Nouveau registre au cinéma et carrière internationale


En 2010, Gad Elmaleh est à l'affiche du film « La rafle », dans lequel il incarne un père de famille dans la France de la Seconde Guerre mondiale aux côtés de Mélanie Laurent et de Jean Reno. Ce rôle, à contre-emploi de ses précédents, lui ouvre de nouvelles portes et lui attire les faveurs de la critique.

C’est le début de sa carrière internationale. En 2011, il décroche un petit rôle dans le film « Midnight in Paris » de Woody Allen, ainsi que dans « Jack et Julie », dans lequel il joue le cuisinier d’Al Pacino et partage l’affiche avec Adam Sandler et Katie Holmes. Il participe également au film « Les Aventures de Tintin : Le Secret de La Licorne », de Steven Spielberg.

Si Gad Elmaleh est de plus en plus souvent appelé pour jouer dans des comédies – comme « Les Seigneurs » d’Olivier Dahan ou « Un bonheur n'arrive jamais seul » avec Sophie Marceau, le cinéma indépendant est également séduit par ses prestations. Il incarne ainsi un dirigeant de banque dans « Le Capital », de Costa-Gravas mais surtout l’apprenti-philosophe Chick dans le film « L'écume des jours » de Michel Gondry, salué par la critique.



Les années bonheur


Après sa rupture avec la mère de son fils Noé, Anne Brochet, et une relation avec Marie Drucker, Gad Elmaleh rencontre Charlotte Casiraghi, issue de la famille princière de Monaco. Ils tombent fous amoureux, et après deux ans d’idylle, ils donnent naissance en décembre 2013 à un petit garçon, Raphaël.

En mai 2013, Gad Elmaleh reprend la route pour un nouveau one man show, « Sans Tambour », co-écrit avec sa sœur, et s’essaie même au stand up américain lors d’un passage aux Etats-Unis. Il présente son spectacle au cinéma le 16 novembre 2014, à l'occasion de la sortie du DVD, au cours d’une soirée interactive retransmise dans tout l’hexagone. 

Vidéos

Photos