© CREASHORE

Géraldine Nakache

Né(e) le 1 février 1980 (36 ans)

Biographie

Ses débuts à la télévision

C'est à Saint-Denis, la Réunion qu'une charmante petite fille naît sous le nom de Géraldine Nakache le 1er février 1980. Elle n'est autre que la sœur d'Olivier Nakache, un personnage célèbre du cinéma français.

Adolescente, la jeune fille rêve déjà de devenir une grande professionnelle du septième art. Avec un DEUG option cinéma en poche, la jeune fille dispose de toutes les armes nécessaires pour entamer une carrière cinématographique.

Géraldine Nakache débute son parcours en travaillant comme assistante du Directeur de casting de l'émission « Groland », diffusée sur la chaîne télévisée Canal+. Un peu plus tard, en 2000, la jeune femme rejoint l'équipe de la chaîne Comédie!, où elle a l'occasion d'améliorer ses connaissances.

Trois ans plus tard suite à ces premiers essais, Géraldine Nakache participe dans deux émissions humoristiques, « La téléloose » et « Starloose academy », en parodiant des animateurs de programmes télévisés.

En 2006, la jeune femme se consacre entièrement dans le tournage de « Comme t'y es belle », une réalisation de Lisa Azuelos. La talentueuse actrice partage l'affiche avec Aure Atika, Michèle Laroque et Valérie Benguigui.

Malgré cette nouvelle étape dans sa carrière, Géraldine Nakache n'a pas pour autant délaissé ses émissions. Durant l'année 2007, la comédienne joue dans deux séries télévisées intitulées « Kaamelott : livre V » et « Mariage surprise ».


Carrière cinématographique

Moins d'un an plus tard, Géraldine Nakache revient sur le grand écran en jouant sous la direction d'Alexandre Arcady, le réalisateur de la comédie « Tu peux garder un secret ? ». Outre sa carrière d'actrice et ses participations télévisées, la jeune femme fait également une brève apparition dans un clip de la chanteuse française Zazie intitulé « J'étais là ».

Éric Toldano et son frère Olivier Nakache l'invitent un an plus tard à tourner dans leur film « Tellement proches », pour incarner une religieuse. Dans la même année, soit en 2009, Géraldine Nakache joue des seconds rôles dans des films notables comme « Jusqu'à toi » de Jennifer Delvodère et « R.T.T » de Frédéric Berthe.

En parallèle, la comédienne joue dans de nombreux épisodes de la série télévisée « Déformations professionnelles », réalisée par Benjamin Guedj. Un des événements qui a marqué cette année est son mariage avec l'humoriste Manu Payet.

Ce n'est qu'en 2010 que la jeune actrice occupe un rôle important dans « Tout ce qui brille », en interprétant un personnage dénommé Ely. Il s'agit de sa première réalisation, le fruit de sa collaboration avec Hervé Mimran. La jeune femme partage l'affiche avec Leïla Bekti et d'autres acteurs très connus comme Audrey Lamy.

Son premier long-métrage reçoit un charmant accueil de la part des cinéphiles et des personnalités célèbres du cinéma français, entre autres Luc Besson, Kad Merad et Valérie Lemercier. Devenue très recherchée, la jeune actrice qui jouait des seconds rôles est bien loin désormais.


Suite de carrière

Au cours de la même année, Géraldine Nakache s'affiche dans deux autres comédies, dont une réalisation de Hervé Renoh intitulée « Coursier » et une comédie d'Anne De Petrini « Il reste du jambon », en jouant évidemment des personnages importants.

La talentueuse actrice continue son parcours artistique, cette fois-ci en prêtant sa charmante voix à un personnage de film d'animation intitulé « Megamind », réalisé par Tom McGrath.

En 2011, les fans de la jeune star ont le privilège d'apprécier leur comédienne favorite jouant dans une pièce mise en scène par Danièle Thompson intitulée « L'amour, la mort, les fringues » de Nora et Delia Ephron.

Un autre long métrage sortira en 2012, une réalisation de Alain Chabat s'intitulant « Houba ! le marsupilami et l'orchidée de Chicxulub ». Il s'agit d'une adaptation cinématographique de la bande dessinée créée par Franquin, « Marsupilami », où l'actrice reprend le personnage de Pétunia.

Très grande admiratrice de son frère, Olivier Nakache, l'actrice n'hésite pas à complimenter son talent de réalisateur et le considère comme sa référence et son idole.

Vidéos