© Rire & Chansons

Jean-Marie Bigard

Né(e) le 17 mai 1954 (62 ans)

Biographie

Jean-Marie Bigard voit le jour le 17 mai 1954, à Troyes, quatrième enfant d'une famille assez modeste.

Il n'aime pas du tout l'école et redouble sa classe de quatrième. Après une formation dans un lycée technique où il se fait remarquer pour son goût pour le sport, notamment pour le hand-ball, il travaille comme barman dans un café du centre-ville de Troyes.


Des débuts difficiles

En 1974 et 1975, il perd ses parents, une tragédie qui l'affecte beaucoup. Malgré cela, il continue à rire les clients du café où il travaille. Joueur de hand-ball de bon niveau, il devient entraîneur et maître auxiliaire.

Mais ce n'est pas ce qu'il désire ; il quitte le professorat pour travailler dans une boîte de nuit, où il rencontre Jean-Christophe Le Texier (alias Tex) avec lequel il écrit des sketches. Les deux hommes veulent se faire repérer par Philippe Bouvard, mais celui-ci choisit de se concentrer sur Tex et conseille à Jean-Marie Bigard de se contenter d'écrire pour les autres.


Laurent Baffie et « La Classe »

Sans perdre espoir, Jean-Marie Bigard participe à plus de 200 castings et réussit à monter un spectacle au théâtre du Point Virgule, devant un public qui ne dépasse pas 15 personnes.

En 1987, il rencontre Laurent Baffie avec lequel il écrit des sketches et se produit dans l'émission « La Classe », sur France 3. L'année suivante, il connaît son premier grand succès sur scène avec le spectacle « Vous avez dit Bigard ? » mis en scène par Franck Godard. Les représentations commencent alors à s'enchaîner.

En 1990, Jean-Marie Bigard présente le spectacle « Oh Ben Oui ! », puis « Big Ard » au Palais des Glaces, suivi par « Bigard Intégral ». « 100 % tout neuf » est le spectacle de l'année 1995, qu'il joue devant plus de 300 000 spectateurs.

En 2000, il joue « Bigard met le paquet », spectacle composé des sketches qui parlent de la sexualité, mais aussi d'autres choses, dont un hommage à Robert Lamoureux .


Il remplit le Stade de France

Quatre ans plus tard, Jean-Marie Bigard bat le record d'affluence avec le spectacle « Des animaux et des hommes » qu'il joue depuis 2002. Après une tournée dans toute la France, il parvient à réunir plus de 50 000 spectateurs au Stade de France.

Début 2006, il revient dans un registre où on ne l'attend pas. Il interprète « Le Bourgeois gentilhomme » de Molière au théâtre, avant de présenter son nouveau one-man-show « Mon psy va mieux ». Sa première autobiographie « Rire pour ne pas mourir » paraît le 17 septembre 2007.

Fin 2009, Jean-Marie Bigard revient sur scène avec un autre spectacle, « Bigard remet le paquet ». Il réinterprète certains de ses sketchs cultes. Il y raconte aussi sa vie et fait le bilan de sa carrière.

La dernière représentation est donnée début 2011 après une tournée triomphale de plus de 50 dates. Du 12 février au 5 mars, Jean-Marie Bigard participe à la saison 1 de l'émission Danse avec les stars sur TF1 aux côtés de la danseuse Fauve Hautot.


Une nouvelle tournée

En août 2012, Jean-Marie Bigard présente son nouveau spectacle « N°9 » sur la scène du Palais des Glaces. Mis en scène par François Rollin, ce one-man-show de l'humoriste parle du quotidien et du temps qui passe. On y retrouve la touche très personnelle de Bigard. Une tournée l'emmènera ensuite dans toute la France jusqu'en juillet 2013.


Touche-à-tout

La même année, l’humoriste sort son anthologie, baptisée « Les Lettres de Bigard », avec une préface et une postface signée Yann Moix et Olivier de Kerkauson. Il accepte aussi un rôle de juré dans l’émission « On n’demande qu’à en rire » sur France 2 avant de revenir sur le petit écran en 2014, dans un épisode de la série « RIS Police scientifique » diffusée sur TF1.


Un anniversaire mythique

Le 23 mai 2014, faute de pouvoir inviter tous ses fans chez lui pour célébrer sa sixième décennie, c’est au Grand Rex qu’il les convie afin d’assister à l’événement « Bigard fête ses 60 ans », un spectacle retransmis en direct dans 150 cinémas en France.

Ce nouveau cap franchi, il ne tarde pas à se lancer de nouveaux défis. En octobre, il annonce ainsi travailler sur une série en compagnie de son épouse Lola Marois, à qui il avait déjà donné la réplique dans « Le Coup de la cigogne » quelques années plus tôt. « Les Bigard, c'est un vieux et une jeune ! 60 et 31 ans ! Lola est juive, je suis catholique alcoolique pratiquant ! Un couple atypique dont le bonheur réjouit les gens », explique-t-il dans TV Mag.

Visiblement sur la même longueur d’ondes que sa femme sur bien des plans, il prépare également avec elle une pièce de théâtre ainsi que son dixième spectacle, « une énorme surprise », promet Jean-Marie Bigard.







Vidéos

Photos