© VISUAL

Jean-Paul Rouve

Né(e) le 26 janvier 1967 (50 ans)

Biographie

Jean-Paul Rouve est un acteur et réalisateur français né à Dunkerque. Après s'être illustré au sein de la troupe des Robins des Bois, il fait carrière en tant qu'acteur, et se lance dans la réalisation en 2007. 

Jean-Paul Rouve naît à Dunkerque, où il est très vite attiré par le milieu artistique. Durant son adolescence, il prend des cours de théâtre et travaille sur une radio locale, Radio Corsaire. Il déménage ensuite à Lille pour étudier l’information et la communication.

 

Rencontre importante

En 1989, il assiste à un cours donné par Isabelle Nanty au cours Florent et décidé de s’installer à Paris pour poursuivre une carrière d’acteur. Il est remarqué quelques années plus tard par le réalisateur Pierre Joassin, qui lui offre son premier rôle dans un téléfilm. Il rejoint ensuite le casting de «Julie Lescault», où il interprète le brigadier Léveil durant 6 ans.

 

Les Robins des Bois

Durant ses années au Cours Florent, Jean-Paul Rouve fait la rencontre de Pierre-François Martin-Laval, Marina Foïs, Maurice Barthélemy, Pascal Vincent et Elise Larnicol. Ils décident de fonder les Robins des Bois, et de monter des spectacles. Leur premier succès, «Robins des bois, d’à peu près Alexandre Dumas», est remarqué par Dominique Farrugia, qui va les produire au théâtre de la Gaîté-Montparnasse avec Catherine Mahéo, la directrice de l’époque, puis au Spendid, en 1996 et 1997.

Ils rejoignent ensuite «La Grosse Emission» sur Comédie, qu’il quitte en 1999 pour Canal+ et «Nulle part ailleurs».

Les Robins des bois arrêtent la télévision en 2001 pour se consacrer au cinéma, et s’illustrent dans « RRRrrrr!!! » en 2004. Les membres de la troupe se dirigent ensuite vers une carrière solo en 2005, et annoncent leur séparation officielle en 2006.

 

Un acteur reconnu

Bien avant la séparation des Robins des Bois, Jean-Paul Rouve connait le succès en solo au cinéma. Il se fait notamment remarquer dans «Karnaval» de Thomas Vincent en 1998, puis enchaine ensuite les seconds rôles. L’un d’entre eux, celui de Jean-Pierre Lamour dans «Monsieur Batignole», lui permet de décrocher le César du meilleur espoir masculin en 2003.

Il prend ensuite du galon et obtient des rôles plus importants, comme dans «Podium» de Yann Moix, «Un petit jeu sans conséquence» de Bernard Rapp, «Je préfère qu’on reste amis…» d’Eric Toledano et Olivier Nakache, ou encore dans «La Môme» d’Olivier Dahan en 2006. Il tourne par ailleurs sous la direction de Luc Besson dans «Les Aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec» en 2010, «Poupoupidou» en 2011 ou encore «Low Cost» la même année.

  

Passage à la réalisation

En 2007, Jean-Paul Rouve réalise son premier film, «Sans arme, ni haine, ni violence», qui sort l’année suivante. Il y interprète le rôle-titre, celui du malfaiteur Albert Spaggiari. Il poursuit l’aventure derrière la caméra avec «Quand je serai petit» en 2012, puis «Les Souvenirs» en 2015.

 

Les Tuche

Jean-Paul Rouve rejoint le projet «Les Tuche», d’Olivier Barroux. Sorti en 2011, le film réalise un très bon score au box-office, avec 1,5 million d’entrées. L’acteur y interprète Jeff Tuche, un père de famille chômeur marié à Cathy (Isabelle Nanty).

La suite, sortie en 2016, cartonne au-delà des espérances avec plus de 4,6 millions d’entrées.

 

Un acteur multi-facettes

Jean-Paul Rouve alterne entre rôles comiques et cinéma d’auteur : il a notamment joué un skipper dans «En solitaire» et le vizir dans «Les Nouvelles Aventures d’Aladin». Il est également en 2017 à l’affiche de «Dalida» de Lisa Azuelos. Une ambivalence qui lui permet de devenir président du jury du 24e festival de Gérardmer en 2017.

Photos