Jean Rachid Kallouche

Biographie

Premières scènes avec Charles Aznavour et Faudel Belloua

Rachid Jean voit le jour dans la région Île-de-France, à une cinquantaine de kilomètres de Paris. Plus précisément dans le Val Fourré, une ZUP sur la commune de Mantes-la-Jolie, du département des Yvelines.

Enfant, il a grandi avec les petits Mantais et ses cousins algériens au rythme de la musique du pays. Adolescent, il tombe sous le charme des jeunes Mantaises qu'il rencontre souvent sur la rive gauche de la Seine.

Dans sa famille, il existe au moins deux artistes de renom à savoir Charles Aznavour, son beau-père et Faudel Belloua son cousin, chanteur de raï et acteur français, d'origine algérienne.

Sa carrière d'artiste connaît un premier éveil lorsqu'il est soutenu par ces deux vedettes qui l'encadrent dans ses premières montées sur scène.

Bientôt, il sera produit par Smaïn . En tout cas il sera exactement comme Faudel Belloua et Charles Aznavour qui ont su allier dans leur carrière artistique la musique et le cinéma.


Chanteur de variété française et acteur

En tant que chanteur, Rachid Jean sort en juillet 1999 son album « Parodisiac » et donne des concerts dans différentes parties de l'Hexagone. Parmi ses titres, on peut citer « Il fait froid » et « Mon papa est à moi ».

Mise à part la musique, il se passionne également de cinéma et jouera dans différents films.

On le verra entre autres en 2001 dans le rôle de Relou dans le film « Pas d'histoires ! 12 regards sur le racisme au quotidien ». Il s'agit en fait d'un drame de Yamina Benguigui, Philippe Jullien, et Yves Angelo qui, comme le titre l'indique traite du problème du racisme.

Le film sera accueilli par les téléspectateurs anglophones sous le titre « Don't make trouble ».

En 2001, on le voit également dans le film « Ma femme est une actrice », une comédie sur le thème de la confiance dans la vie de couple et les relations entre hommes et femmes.

L'histoire raconte en effet la vie d'un homme marié à une actrice et qui soupçonne son épouse de trahison avec ses partenaires du cinéma.

Le film a remporté une double victoire en 2002, le césar français et le Cabourg romantic film festival. Rachid Jean y interprète le rôle de Blaise.


Star de la télé

En novembre 2004, il est reçu dans l'émission télévisée du samedi soir de France 2 « Tout le monde en parle ».

Focalisé sur les personnalités qui font l'actualité du moment, le talk show est présenté par Thierry Ardisson et produit par Catherine Barma de 1998 en juillet 2006.

Grâce à l'interview, les fans et les téléspectateurs ont alors eu l'occasion de mieux connaître Rachid Jean.

En 2006, le scénariste-acteur-réalisateur-producteur collabore avec le rappeur Stomy Bugsy pour la réalisation de la comédie dramatique « La dernière passe ».

En 2007, le revoilà dans le rôle de Matteo dans le film franco-belge « Gomez vs Tavarès  » réalisé par Cyril Sebas et Gilles Paquet-Brenner.

Dans ce chef-d'oeuvre cinématographique, il joue aux côtés d'une vingtaine d'acteurs dans les aventures de Gomez et Tavarès.

D'ailleurs, il retrouve Stomy Bugsy qui interprète le personnage du lieutenant Carlos Gomez et s'est lié d'amitié avec des figures du cinéma tels que Titoff jouant « Max » ou le lieutenant Maxime Tavarès dans le film.

Il appréciera également la compagnie de Noémie Lenoir, Jean Benguigui, Fernanda Tavares, Daniel Duval et bien d'autres durant le tournage du film.