© Jérôme Daran

Jérôme Daran

Biographie

Originaire de Besançon, Jérôme Daran « monte à Paris », DEUG d'anglais pas en poche, pour suivre une fille paraît-il. L'histoire s'arrête là, mais au milieu de quelques petits boulots (barman, serveur, re-barman, re-serveur…) il écrit des sketches avec un ami, et c'est la révélation. Il décide donc de se lancer dans le one-man-show.

Auditions, petits lieux, désillusions, progrès, re-désillusions, puis premières réussites. Il travaille ses sketches sans relâche et les teste sur ses amis.


L'ascension d'un comique

Le déclic : sa participation au festival « Juste pour rire » de Montréal en 2004 : au menu, rencontres clés et expériences de choix puisqu'il écrit avec Florence Foresti « Les petits râteaux de Flo », série de saynètes qui seront jouées entre autres par Jean-Luc Lemoine, Laurent Ruquier , Franck Dubosc ou Elie Semoun


« On n'est pas couché »

Lorsque Florence Foresti se voit confier une apparition quotidienne dans « On a tout essayé » sur France 2, elle fait naturellement appel à Jérôme Daran pour co-écrire avec elle les sketches dont on connaît le succès.

Pour « On n'est pas couché », ils rempilent tous les deux pour une dernière session de sketches devenus cultes (parodies d'Adjani, de Ségolène Royal...). Créer dans l'urgence et dans l'ombre n'empêche toutefois pas Jérôme de poursuivre sa propre carrière…


Enfin, la scène

Un producteur le remarque et lui permet d'investir le Point Virgule début 2006 : il ne tarde pas à en devenir le fer de lance. Par un excellent bouche-à-oreille, Jérôme Daran finit par faire salle comble tous les soirs au Point Virgule avec son show « En toute mauvaise foi » et les bonnes critiques s'additionnent.

Il alterne stand up, chansons guitare-voix et personnages hauts en couleur. Jérôme construit ainsi un univers où le loser fraîchement célibataire qui sert de fil rouge au spectacle est un peu de lui et un peu de nous...



Jérôme Daran et ses personnages investissent donc un nouveau terrain de jeu à leur mesure : après s'être illustrés à guichet quasiment fermé au Trévise, c'est désormais au Splendid qu'il faut venir les découvrir dès le printemps 2009.


Première tournée

Il écume ensuite les routes de France, sans jamais manquer de s'arrêter dans une salle parisienne à la moindre occasion.

Il faut dire que dans la capitale, plus de 80 000 spectateurs se sont laissés séduire par l'énergie et l'humour ravageur de Jérôme qui finit par se produire à l'Olympia en février 2010. À nouveau, ses répliques cultes font mouche, à tel point qu'un DVD voit le jour deux ans plus tard.




Le cinéma et la télévision lui ouvrent les bras

Entre-temps, le comique a eu tout le loisir d'alimenter sa passion pour les rôles de composition au cinéma. En 2012, nous l'avons ainsi retrouvé dans la peau d'un professeur de géo pour « Ma première fois » et un DJ de mariage pour « Plan de table ».

Les plus fins observateurs auront également pu le repérer dans « Superstar » et « Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté ».

Mais comme cela ne lui suffisait pas de crever le grand écran, Jérôme Daran s'est attaqué au petit.
 En janvier 2012, il incarne Franck, petit ami d'une star du X en pleine ascension (jouée par Alysson Paradis) qui décide de s'inscrire en cachette à des cours de philosophie à la Sorbonne.
Intitulée « QI », cette série atterrit sur Orange Cinéchoc pour une première saison de huit épisodes.

Actuellement, « Jérôme songe à un nouveau spectacle » et pour mieux trouver l'inspiration, il décidait en automne 2012 de se produire au Grand Point Virgule cinq soirs par semaine avec un one-man-show du même nom. Espérons que son plan ait porté ses fruits...