Lallemand Et Dellile

Biographie

Duo de comédiens et couple en dehors de la scène, Lallemand et Delille se sont connus au conservatoire de Nice et sont partis conquérir le monde au volant d'une vielle R5.

Véronique Delille (Véro) et Jean-Philippe Lallemand (Jean-Phi) ont commencé leurs carrières en solo. « Véro » au Café Edgar dans la comédie de Daniel Colas "Les mangeuses d'hommes" et «Jean-Phi » au Roseau Théâtre dans "Le rAyon libérateur" ou en tant qu'assistant metteur en scène de Bernard Pisani.

Le duo est né à l'occasion du Festival "Eclats de Rire" où ils sont récompensés avec le "1er Prix du Jury" et le "Prix du Public". Ils exploitent ce succès au Field, aux soirées TBH et à La Balle au Bond. Ils commencent à acquérir de la notoriété grâce au premiers passages télé et radio (Rire et Chansons, TF1 et M6) et présentent au public la première version de "Y'a de quoi rire" au Café Oscar.

L'été 2001 marque plusieurs mois de programmations pour le festival du Carré Blanc, suivis par quatre représentations au Point Virgule.

L’année suivante, Benoît Labannierre leur demande de mettre en scène un spectacle qui tant aux Blancs Manteaux qu'au Point virgule.

Au Festival de Villeneuve sur Lot, ils reçoivent le "Prix du Jury" et le "Prix du Public", suivi de neuf semaines au Palais de Glaces à Paris. C'est aussi l'année de leur première saison au Point Virgule. La fin de l'année apporte aussi une invitation au Bataclan.

Ils enchaînent ensuite de nombreux tournées et festivals.

Après le Festival d'Avignon de juillet 2005, ils décident de rentrer à Paris. Ils y resteront plus d'un an au Théâtre Le Temple.
Ils n'ont quitté Paris que pour le retrouver après une tournée qui finira en février 2008. Ils ont repris une programmation de 8 mois à La Comédie République à Paris.