Le Quatuor

Né(e) le 30 novembre 1979 (37 ans)

Biographie

Le Quatuor, successeur de la Confrérie des fous

Le Quatuor, c'est tout simplement la fusion de quatre voix, un alto, deux violons, une violoncelle, de l'acrobatie et beaucoup d'humour à la française.

C'est également le mariage du jazz et de la pop, du classique et des variétés. Le groupe musical humoristique a été fondé quand la Confrérie des fous éclate.

En fait, la Confrérie des fous était une formation de huit à douze musiciens des années 1970. L'auteur-compositeur et violoniste Laurent Vercambre en était le membre fondateur.

S’inspirant des fêtes des fous moyenâgeuses, le groupe est à l'origine de nombreux spectacles à costumes et maquillages au style du moyen-âge.

Leur album sort en 1979 sur le label Ballon noir. C'est Laurent Vercambre qui a composé la majeure partie de leurs morceaux.

Au début des années 1980, des problèmes surgissent au sein de la Confrérie des fous qui préfère dire aurevoir à la scène musicale française.

Laurent Vercambre et un autre violoniste nommé Pierre Ganem ont déjà formé le noyau d'un futur quatuor à cordes.


La carrière du groupe

Pierre Ganem et Laurent Vercambre font alors appel à deux autres musiciens, le violoniste et compositeur Jean-Claude Camors ainsi que le violoncelliste Jean-Yves Lacombe.

Ensemble, ils forment Le Quatuor. Lors de sa formation, le groupe tourne d'abord dans les cafés-théâtres français liant la musique et la comédie.

Les quatre artistes se mettent également à créer en collaborant avec d'autres comédiens, dramaturges et metteurs en scène de leur pays.

En 1984 Pierre Ganem, Jean-Claude Camors, Laurent Vercambre et Jean-Yves Lacombe jouent alors dans la pièce « De Buxtehude à Stockhausen » de Bernard Maître.

En 1987, ils contribuent avec Jean-Paul Rolin pour la réalisation des « Violons dingues ». Leur spectacle « Le diable aux cordes » reçoit en 1994 le Molière du meilleur spectacle musical.

Puis en 1996, on les aperçoit dans le film « La belle verte » de Colline Serreau. Le film traite différents thèmes touchant entre autres l'écologisme, le féminisme et le pacifisme à travers des situations ou des dialogues humoristiques.

Le Quatuor y assure une prestation musicale transformant le football, sport de compétition, en un ballet.


Les autres succès et les apports de Le Quatuor

A partir de 1996, les musiciens travaillent avec une grande figure de la scène théâtrale française Alain Sachs pour la réalisation de « Il pleut des cordes » qui remporte la Victoire de la musique de 1998.

Cette pièce mêlant du Hendrix et du Bach obtiendra également le Molière du meilleur spectacle musical en 2003.

La même année est sorti leur DVD commémoratif et en 2005, « Corps à cordes », une mise en scène de leurs histoires fait étouffer de rires le public de l'Hexagone.

En ce qui concerne la composition artistique, une partie de leurs créations sont devenues des standards de l'apparition scènique.

Citons entre autres le style des chaises où les quatre membres jouent aux chaises musicales et terminent le sketch tous juchés sur une seule chaise. Ou encore la leçon de musique et la leçon de chant où l'un d'entre eux interprète le rôle d'un professeur de musique autoritaire.

Sans oublier l'interprétation à quatre sur le même violoncelle de la pièce de Canned Heat « On the road again », qui constitue l'une de leurs performances scéniques les plus abouties.

En fait Le Quatuor aime offrir au public un cocktail explosif de musique et de comédie, mariant le classique et le moderne, l'humour et la poésie et bien sûr beaucoup de créativité.