Les Frères Ennemis

Né(e) le 30 novembre 1952 (64 ans)

Biographie

Un coup du destin

Né à Paris le 19 décembre 1927, André Gaillard rencontre Teddy Vrignault, également né à Paris le 22 novembre 1928, alors qu'ils effectuaient tous deux leur service militaire. Ensemble, ils commencent à composer des sketches.

Lorsque le service militaire prend fin, les deux hommes se séparent pour poursuivre leur route chacun de leur côté. André Gaillard devient maquettiste publicitaire tandis que Teddy Vrignault enchaîne les petits boulots.

Par la force du destin, ils se retrouvent alors que Teddy Vrignault distribue des prospectus pour un western sur les Champs-Élysées. Teddy Vrignault et André Gaillard reprennent ainsi leur route à deux et commencent par prendre des cours de théâtre.

Peu de temps après, en 1953, Les Frères Ennemis montent pour la première fois sur scène dans un cabaret à Saint-Germain-des-Prés. La notoriété des Frères Ennemis ne fait alors que grandir avec leur formidable talent à jouer avec les mots.

Au fil de leurs représentations, Les Frères Ennemis ne manquent pas de se produire avec d'autres artistes, notamment avec le Mime Marceau, jusqu'en 1959.


La disparition

La carrière des Frères Ennemis prend un nouveau tournant lorsqu'ils sont invités à jouer leur propre rôle au cinéma. En 1964, ils jouent dans « Cherchez l'idole » de Michel Boisrond aux cotés d'une multitude de stars telles Mylène Demongeot, Charles Aznavour, Johnny Hallyday, Frank Alamo, Sylvie Vartan, Nancy Holloway parmi tant d'autres.

Il faut ensuite attendre l'année 1972 pour voir les Frères Ennemis réapparaître au grand écran avec « Elle court, elle court la banlieue » de Gérard Pirès, où ils jouent le rôle de deux flics ambulanciers.

Mais c'est avec Jean Yanne que les hommes collaborent le plus au cinéma avec trois films à savoir « Moi y'en a vouloir des sous », « Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil » ainsi que « Les Chinois à Paris ».

Parallèlement à leur carrière au cinéma, Les Frères Ennemis continuent de se produire sur scène mais également à la télévision et au théâtre. C'est alors qu'un malheureux événement se produit et met fin à la carrière des Frères Ennemis, lorsque Teddy Vrignault disparaît subitement, le 1er novembre 1984.

Seul, André Gaillard continue sa carrière au théâtre notamment mais également dans l'émission des Grosses Têtes.

En 1985, le livre « L'incroyable histoire des Frères Ennemis » sort chez Carrère et retrace la vie des deux humoristes.

Après de vaines recherches, Teddy Vrignault est déclaré mort le 1er novembre 2004.