© CREASHORE

Lorànt Deutsch

Né(e) le 27 octobre 1975 (41 ans)

Biographie

Jeunesse et débuts

Né en 1975 à Sablé-sur-Sarthe, László Matekovics de son vrai nom y passe une grande partie de son enfance. Il se destine à une brillante carrière de footballeur bien qu'il soit également fortement attiré par la comédie.

Lorànt Deutsch déménage à Paris à l'âge de 14 ans pour continuer ses études. Il mène à la fois un parcours scolaire moyen et une carrière de joueur de football dans une équipe locale avant de se découvrir un véritable engouement pour le théâtre.

Lorànt Deutsch débute dès 1990 en décrochant un des rôles principaux de la série « Les intrépides » réalisée par une chaîne canadienne et française. Ce rôle lui permet de se faire connaître pendant près de quatre ans.

Le jeune comédien parvient à faire de la figuration pour le long-métrage « L'eau froide » qui sort en 1994. Si le film rencontre un succès mitigé, il permet à Lorànt Deutsch de se faire remarquer par le réalisateur Djamel Bensalah.


Carrière professionnelle de Lorànt Deutsch

Lorànt Deutsch est ensuite engagé pour entrer dans la peau de Christophe dans le long métrage « Le ciel, les oiseaux et... ta mère ! ». Sorti en salle en 1999, le film est très bien accueilli par le public français et notamment par les jeunes.

Lorànt Deutsch est à l'affiche de « Là-bas, mon pays » en 2000 et tourne parallèlement dans « Jet set ». Le succès de chacun des films dans lesquels Lorànt Deutsch apparaît lui donne les moyens de gravir un peu plus les marches de la célébrité.

« Un aller simple » en 2001 suivi du succès national de « Le raid » en 2002 confirment son talent. Lorànt Deutsch devient l'un des acteurs les plus en vue du moment et les propositions de rôle affluent. Il est par la suite à l'affiche de « 3 zéros » en 2002 et « Bienvenue chez les Rozes » l'année suivante.

« Le raid » lui permettra d'ailleurs de décrocher sa première distinction en tant qu'acteur reconnu, celle de l'Étoile d'or de la meilleur révélation masculine de l'année. « Les clefs de bagnole » en 2003 couronne également les talents de comique de Lorànt Deutsch.


Suite de parcours

Loin de s'arrêter en si bon chemin, l'acteur continue en tournant dans de nombreux films tels que « L'américain » en 2004. Il reçoit entre autres le Prix Jean Gabin quelques mois plus tard. « Le temps des porte-plumes » est un événement en salle en 2006.

Désirant élargir ses compétences, Lorànt Deutsch se produit au Théâtre Antoine dans une pièce de Roger Vitrac baptisée « Victor ou les enfants au pouvoir » l'année suivante. « La jeune fille et les loups » est présenté en 2008 et vient enrichir son palmarès de grands succès.

Cette même année, Lorànt Deutsch tourne dans deux autres longs-métrages au succès retentissant, « Home sweet home » et « Le plaisir de chanter ». Il prête également sa voix au personnage de Max dans « Max & Co ».

En 2009, Lorànt Deutsch compte parmi le casting de rêve du long-métrage de Jacques-Olivier Molon, « Humains ». Il réserve une grande surprise à ses admirateurs en publiant un premier livre intitulé « Métronome, l'histoire de France au rythme du métro parisien » dans la même foulée.

Présent sur tous les fronts, Lorànt Deutsch fait aussi partie de la troupe de « L'anniversaire », pièce de théâtre jouée à la Comédie des Champs-Élysées. Par la suite, le comédien tourne dans « Ailleurs », long métrage présenté en salle en 2010.