©

Louise Bourgoin

Né(e) le 28 novembre 1981 (34 ans)

Biographie

Ariane Bourgoin est née à Vannes. Ses parents veulent la voir dans une vie stable avec un métier en main. Ariane alias Louise Bourgoin se lance alors dans des études pour devenir professeur d’arts plastiques et passe cinq ans aux Beaux arts de Rennes.
En parallèle, son physique avantageux lui permet de faire un peu de mannequinat, et elle pose notamment pour le photographe Ian Sanderson.


Une jeune diplômée des Beaux Arts sur Filles TV

En 2004, Ariane Bourgoin termine ses études, et se retrouve animatrice pour la chaîne de télévision Filles TV pour l’émission « Kawaï ! ».
Après deux ans de collaboration avec d’autres animatrices pour ce magazine où elle présente ses coups de cœur, elle fait un rapide passage sur la chaîne Direct 8.

Ses prestations dans la boîte à images plaisent à Michel Denisot qui décide de la prendre dans son équipe du « Grand Journal » à partir de la rentrée 2006. L’équipe comptant déjà une Ariane (Massenet), Ariane Bourgoin se transforme en Louise Bourgoin .
Ce pseudonyme est choisi par la nouvelle « Miss météo » en hommage au peintre Louise Bourgeois qu’Ariane Bourgoin admire.

Même avec un nom différent, Louise Bourgoin sait trouver sa place au sein de l’émission de Canal +. Elle s’inscrit sans mal dans la lignée des anciennes miss mété o de l’émission Mademoiselle Agnès ou encore Axelle Laffont. Un côté sexy mélangé à un humour percutant et détonnant forment une alchimie parfaite qui séduit le public.

Un retour si apprécié que Louise Bourgoin prend du galon en se voyant confier en mai 2007 quelques sketchs auprès de Laurent Weil. Ce qu’elle réitère à l’occasion du 60e festival de Cannes.
 
En septembre 2008, nouvelle « promotion » pour la pétillante Louise Bourgoin qui va se montrer sous un nouveau jour (d’actrice) en animant une rubrique hebdomadaire « Lu à la télé », les vendredis, toujours pour « Le Grand Journal ».
Durant ces quatre minutes hebdomadaires, Louise Bourgoin présente quelques livres avant de se livrer à des parodies. Louise Bourgoin s’est ainsi glissée dans la peau de personnalités telles qu’Arielle Dombasle , Carla Bruni Sarkozy, Jean Sarkozy ou encore Roseline Bachelot et Ségolène Royal.
Un humour décalé et osé qui ne lui ferme pas les portes du cinéma


Passage sur grand écran


C’est en 2008 également que Louise Bourgoin se retrouve à faire sa comédie sur grand écran. Anne Fontaine, réalisatrice du film « La fil le de Monaco » lui confie le rôle d’Audrey…présentatrice météo dégantée et sexy, comme par hasard.
Louise Bourgoin partage l’affiche avec Fabrice Luchini , avocat dans le film, qui tombe amoureux d’elle.
Ce rôle lui vaut une nomination aux Césars en tant que meilleur espoir féminin.
Louise Bourgoin fait tourner les têtes sur grands écrans, mais pas seulement. Après une brève histoire avec l’acteur Guillaume Canet , c’est à cette époque que Louise Bourgoin vit une idylle avec le chanteur Julien Dor é, qui se termine en 2009.

Et son année 2009 n’a pas été plus calme. Lancée au cinéma, elle enchaîne trois autres projets.
Tout d’abord en gothique suicidaire dans le film de Gilles Marchand « Black heaven », puis aux côtés de Kad Merad et Valé rie Lemercier pour un petit rô le de fleuriste dans « Le petit Nicolas » de Laurent Tirard.
Elle est également à l’affiche de « Sweet Valentine », film d’Emma Luchini.


Un premier rôle pour Louise dans Adèle Blanc-Sec


Mais il reste un film pour lequel Louise Bourgoin va véritablement entrer dans le monde du cinéma : son rôle principal dans le film très attendu de Luc Besson « Les aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec ».
L’adaptation cinéma de la bande-dessinée de Jacques Tardi, sortie en avril 2010, permet à Louise Bourgoin de camper Adèle, jeune journaliste hors du commun dans le Paris de 1912. Plus qu’un rôle, Louise Bourgoin est présente, pour ce long métrage, jusqu’au générique de fin puisqu’elle chante en duo avec Jacques Dutronc .