© NRJ

Manu Payet

Né(e) le 22 décembre 1975 (40 ans)

Biographie

De la radio au petit écran

Emmanuel Payet voit le jour le 22 décembre 1975 à Saint-Denis de la Réunion.
Le jeune Manu s'illustre tout d'abord à la radio locale de son île. Rapidement, NRJ le remarque et lui propose de venir travailler à Paris.

Il débute d'abord l'après-midi et passe ensuite à la libre antenne du soir.
Après une année d'efforts et de travail, il rejoint l'équipe du 6/9. C'est ainsi que durant quatre ans, Manu Payet , aux côtés de Bruno Guillon et Florian Gazan, anime le morning le plus écouté de France.

En 2006, « Manos », comme le surnomment ses amis du 6/9, décide de quitter la matinale pour se lancer dans une carrière d'animateur télé et d'humoriste. En septembre 2007, il revient sur NRJ pour être aux commandes de la matinale dominicale de 7h à 10h, le Sunday Fraise.


Roi de la parodie à la télévision et débuts sur scène

A partir de 2003, Manu Payet participe aux émissions de parodies diffusées sur la chaîne Comédie ! Avec Bad People, Starloose Academy ou La Téloose, il fait ses armes en tant que comédien.

En 2006, il retrouve son complice Bruno Guillon sur M6 pour présenter « Manu et Bruno sont dans la télé ». Ses talents de comique l'amènent à co-écrire avec Élie Semoun plusieurs sketches des « Petites Annonces d'Élie », dans lesquelles il apparaît également. Début 2007, il collabore à l'émission « On a tout essayé » de Laurent Ruquier sur France 2.

Sa carrière d'animateur bien installée, Manu Payet monte en 2007 son premier one man show qu'il joue au Splendid, au Bataclan puis à l'Olympia. Le spectacle est mis en scène par Philippe Mechelen et produit par Dominique Farrugia .


Premiers pas dans le 7e art…

Après une petite apparition dans « Comme t'y es belle ! » de Lisa Azuelos en 2006, Manu Payet fait ses vrais débuts au cinéma dans le film « Hello goodbye » de Graham Guit en 2008, puis prête sa voix au personnage principal du long-métrage des studios Dreamworks « Kung Fu Panda ».

En 2009, l'artiste tourne dans « Coco », l'adaptation sur grand écran du sketch culte de Gad Elmaleh
C'est en 2010 qu'il obtient son premier grand rôle dans le film « Tout ce qui brille » aux côtés de Géraldine Nakache et Leïla Bekhti .

Il participe ensuite à la comédie romantique « L'Amour c'est mieux à deux » de Dominique Farrugia en compagnie de Clovis Cornillac et de Virginie Efira .

Après la parodie de film de capes et d'épées dans « Les Aventures de Philibert, capitaine puceau » de Sylvain Fusée en 2011, Manu Payet s'essaye à la comédie dramatique avec « Et soudain, tout le monde me manque », où il donne la réplique à Michel Blanc et à Mélanie Laurent .


Une valeur sûre du cinéma français

En 2012, il retrouve Clovis Cornillac pour se (re)plonger dans la peau d'un animateur radio dans le film « Radiostars ». L'histoire s'inspire de son expérience ainsi que de celle de Romain Levy, le réalisateur, lorsqu'ils travaillaient ensemble à la radio.

Manu Payet joue aux côtés de Jean Dujardin et Gilles Lellouche dans « Les Infidèles », où il incarne un personnage accro au sexe et à la tromperie. Puis il tourne à nouveau pour son ex-épouse Géraldine Nakache dans sa nouvelle comédie, « Nous York », toujours avec Leila Bekhti.

Début 2013, il retrouve Jean Dujardin et Gilles Lelouche dans « Le Débarquement », une émission de sketchs diffusée sur Canal+ dans l'esprit du Saturday Night Live américain.

En 2013, Manu Payet incarne la voix du personnage principal de « Boule et Bill », adaptation de la bande-dessinée culte. 

Vidéos

Photos