© Michel Audiard

Michel Audiard

Né(e) le 15 mai 1920 (96 ans)

Biographie

Michel Audiard découvre la littérature et le cinéma avec Rimbaud, Proust ou encore Céline.

Après la seconde guerre mondiale, il est livreur de journaux.  Par la suite, Michel Audiard commence en tant que journaliste à « l’Etoile du soir » et devient critique pour « Cinévie ».

En 1949, Michel Audiard entre dans le milieu du cinéma, en tant que scénariste du film policier « Mission à Tanger » d’ André Hunebelle

Il enchaîne les scénarios pour deux autres films et des adaptations de romans au cinéma tels que « Le Passe-muraille » ou encore « Les trois mousquetaires ».

En 1955, Michel Audiard rencontre Jean Gabin à qui il propose le scénari o de « Gas-oil ». Ils entament alors une collaboration de sept ans, avec dix-sept films, « Les vieux de la vieille », « Le baron de l’écluse », « Un singe en  hiver ».

Après une dispute avec Jean Gabin , Michel Audiard décide d’écrire en 1963, pour Jean-Paul Belmondo, avec « 100.000 dollars au soleil », d’Henri Verneuil.

En 1967, Michel Audiard retrouve Jean Gabin pour « Le pacha ».

Michel Audiard s’essaye en tant que réalisateur. Il propose huit films et un documentaire qui ne rencontreront pas le succès escompté. Il revient alors vers le scénario.

Après la mort accidentel le de son fils aîné en 1975, Michel Audiard se tourne vers des films plus sombres tels que « Garde à vue »  ou encore « Mortelle randonnée » malgré une participation à quelques succès populaires.

En 1978, Michel Audiard livre un roman, « La nuit, le jour, et toutes les autres nuits ». Il reçoit une distinction pour son livre.

 En 1982, il obtient un César du meilleur scénario pour le film, « Garde à vue ».

Atteint d’un cancer, il meurt en 1985.

Vidéos

Photos