© CREASHORE

Michèle Laroque

Né(e) le 15 juin 1960 (56 ans)

Biographie


Le théâtre, sa destinée


Michèle Laroque voit le jour le 15 juin 1960 à Nice. Sa mère, Doïna Tranbadur, danseuse et violoniste, est d'origine roumaine, tandis que son père, Claude Laroque, est français.
Elle grandit dans le quartier des musiciens.
Avant d'être comédienne, Michèle Laroque pour suit des études d'économie et d'anglais, tout en prenant des courts de comédie à Antibes.

En 1979, lors d'un séjour sur le campus d'Austin, Texas, aux États-Unis, elle est victime d'un grave
accident de voiture, qui la contraint à rester alitée pendant près de deux ans.
Elle subit de nombreuses opérations et une lourde convalescence. Cet accident marque un tournant dans sa vie : elle veut devenir comédienne.

Une fois guérie, Michèle Laroque décide de se lancer à fond dans sa passion. En 1981, elle déménage à Paris et décroche ses premiers rôles dans de nombreuses pièces de théâtre à succès.


« La Classe » et la rencontre avec Pierre Palmade

Après sept ans de théâtre, elle s'essaie à la télévision et participe à la fameuse émission humoristique de FR3, « La Classe ». Elle y fait entre autres la connaissance de Muriel Robin , Jean-Marie Bigard et surtout de Pierre Palmade.

Après y avoir fait ses preuves, elle décroche en 1989 le rôle d'une hôtesse de l'air dans le film « Suivez cet avion », son premier dans son registre de prédilection : la comédie.

Elle s'illustre par la suite dans plusieurs petits rôles dans les films « Le mari de la coiffeuse » en 1990, « Une époque formidable » en 1991, « Louis enfant roi » et « La crise » en 1992 ou encore « Tango » en 1993.

Michèle Laroque rencontre son premier grand succès au cinéma en 1995 dans « Pédale douce », pour lequel elle est nominée au César dans la catégorie meilleur actrice dans un second rôle.


« Ils s'aiment », la pièce culte


Célèbre grâce à ses films à succès, Michèle Laroque est invitée en 1995 à rejoindre l'aventure des Enfoirés, et chante aux côtés de nombreux artistes pour les Restos du Cœur de Coluche .

En tant qu'humoriste, elle s'illustre l'année suivante aux côtés de Pierre Palmade dans le spectacle « Ils s'aiment », pour lequel elle reçoit une nomination aux Molières. Ces petites saynètes qui exposent tous les bons et mauvais côtés de la vie de couple trouvent résonnance chez le public qui les porte en triomphe.

En 1996, Michèle Laroque reçoit de nombreuses propositions de films et tourne dans « Passage à l'acte » aux côtés de Daniel Auteuil , « Le plus beau métier du monde » avec Gérard Depardieu et dans « Fallait pas ! », en donnant la réplique à Gérard Jugnot .

Après un rôle dans « Serial Lover » en 1998, elle écrit l'année suivante le scénario du film « Doggy Bag », dans lequel elle partage l'affiche avec Didier Bourdon . Ce film est produit chez « Achetez Nos Films, Merci », une société de production qu'elle vient de fonder avec Denis Hartnage.


Succès à la télévision

Tout en s'illustrant au cinéma, Michèle Laroque enchaîne les apparitions à la télévision. Elle est d'ailleurs l'une des rares actrices qui parviennent à jouer sur les deux tableaux comme bon lui semble.

En 2001, Michèle Laroque est à l'affiche des films « Le Placard » et « J'ai faim », ainsi que du spectacle « Ils se sont aimés », la suite très attendue de « Ils s'aiment », mise en scène par Muriel Robin.

En 2003, elle varie son registre et s'essaie aux dessins animés, en prêtant sa voix à un personnage de « La planète au trésor ». En 2006, elle confirme son statut de grande comédienne en tournant dans « La maison du bonheur » et « Comme t'y es belle ! » de Lisa Azuelos.

En 2008, Michèle Laroque est la vedette du film d'Isabelle Mergault « Enfin veuve », ainsi que de celui d'Eric Emmanuel Schmitt, « Oscar et la dame rose », un an plus tard. En 2011, Kad Merad la choisit pour son film « Monsieur Papa ». 


« Ils se re-aiment »

En 2012, elle retrouve pour la troisième fois Pierre Palmade pour un nouveau volet des aventures d'Isabelle et Martin dans « Ils se re-aiment ».
Le public est encore une fois au rendez-vous et le duo est en tournée jusqu'en juin 2013.

En février 2013, l'actrice lance une initiative de crowdfunding pour produire son prochain film. Via le site touscoprod.com, elle fait appel au public pour financer « Jeux dangereux », qu'elle interprète aux cotés de Roschdy Zem et réalisé par Laurence Katrian.