© CREASHORE

Olivier Assayas

Né(e) le 25 janvier 1955 (61 ans)

Biographie

Olivier Assayas et la critique d'art

L'homme voit le jour à Paris en 1955. Son père écrivain et scénariste lui communique très vite le goût des lettres ainsi que la passion du cinéma. Olivier Assayas suit ainsi des études secondaires en s'illustrant particulièrement dans les matières littéraires.

Il effectue par la suite un cursus brillant à l'École Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris. Élève appliqué, ses professeurs lui prédisent déjà une belle carrière. Suite à ces premiers apprentissages du domaine des lettres, Olivier Assayas décroche une maîtrise de Lettres Modernes à la Sorbonne.

Fort de ses multiples réussites dans le domaine de l'écriture, il décide de devenir critique d'art. Familier du cinéma, il devient critique de films et se fait rapidement une solide réputation dans ce milieu.

De 1979 à 1981, il signe des textes pour le magazine Métal Hurlant. On le retrouve par la suite en collaboration avec Les cahiers du cinéma de 1981 à 1985 ou encore travaillant chez Rock & Folk dans la même période.

Son esprit acerbe et ses critiques démontrent un goût prononcé pour le film d'avant-garde quoi qu'Olivier Assayas reste un fidèle des grands classiques.


Olivier Assayas et le métier de scénariste

Les premiers essais d'Olivier Assayas en tant que scénariste se déroulent sous de merveilleux hospices, car chaque oeuvre est chaleureusement accueillie par le monde du cinéma. « Scopitone » en 1978 signe son entrée en tant que scénariste.

Olivier Assayas continue par la suite avec de nombreuses oeuvres telles que « Passage secret » en 1985 ou encore « Le lieu du crime » en 1986. Le jeune scénariste préfère débuter avec des courts métrages le temps de bien définir son style.

C'est finalement en 1986 que le public le voit signer un premier long métrage avec « Désordre ». Le film est un succès retentissant et marque une bonne fois pour toutes le talent d'Olivier Assayas. Pour cette oeuvre, il traite de la jeunesse désoeuvrée et apporte un regard nouveau sur les adolescents incompris. Son talent lui vaudra une récompense prestigieuse, soit le Prix de la Critique Internationale lors du Festival de Venise de cette année-là.

Après « L'enfant de l'hiver » en 1989, Olivier Assayas présente « Paris s'éveille » en 1991. Film événement, le long métrage apportera un Prix Jean Vigo au jeune réalisateur.


Suite de carrière

« Une nouvelle vie » en 1993 puis « L'eau froide » un an plus tard viennent enrichir le palmarès d'Olivier Assayas qui s'inscrit déjà comme étant l'un des scénaristes les plus prometteurs de sa génération.

Sont par la suite présentés « Irma vep » en 1996, « Les destinées sentimentales » en 2000 ou encore « Demonlover » en 2002. Si les scénarii changent régulièrement et sont à chaque fois innovant, Olivier Assayas garde un regard visionnaire sur la société contemporaine et les aléas rencontrés par l'homme moderne.

Devenu un scénariste de renom et non moins un talentueux réalisateur, Olivier Assayas est à chaque fois ovationné comme pour son oeuvre de 2004 intitulée « Clean » ou encore « Boarding gate », sorti en 2007.

« L'heure d'été » est un nouveau succès qui rempli les salles obscures en 2008 tandis que les fans du scénariste deviennent de plus en plus nombreux. Pour 2010, Olivier Assayas présente « Le prix du chacal » qui promet de renforcer encore plus sa réputation de scénariste de talent.