© Chérie Fm

Smaïn

Né(e) le 3 janvier 1958 (58 ans)

Biographie

Une enfance difficile

Smaïn Faïrouze voit le jour le 3 janvier 1958 à Constantine en Algérie. Abandonné dès sa naissance par ses parents, il est élevé dans un orphelinat catholique jusqu’à ses 2 ans.
Une femme l’amène en France, où il est adopté par un couple.

Après le décès de ses parents adoptifs, il stoppe ses études et enchaînes les petits jobs. À ses 22 ans, le jeune homme se lance dans une carrière de comique. Il se produit ainsi sur de nombreuses scènes parisiennes.

Smaïn se fait alors repérer par Philippe Bouvard qui l’invite au « Petit théâtre de Bouvard ». Il y rencontre alors Les Inconnus avec qui il joue des sketches.


Le théâtre et le cinéma

C’est sur scène en solo que s’exprime tout son talent, et Smaïn présente son premier one-man-show, « A star is beur » en 1986.
Rien ne peut plus arrêter Smaïn qui sort ensuite « T'en veux » en 1989, puis « Comme ça se prononce » en 1996. Ses spectacles connaissent alors un véritable succès. Le dernier lui vaut d’ailleurs un Molière du meilleur one-man-show.

L’artiste s’ouvre également au cinéma. Il tourne notamment dans « L'œil au beur(re) noir » avec Pascal Légitimus (1987), « Les deux papas et la maman »  avec Antoine De Caunes (1996) « Charité Biz'ness » (1998)  ou  encore « Old school » (2000).

En plus de sa participation aux spectacles des Enfoirés, Smaïn s’illustre en 2005 avec son spectacle « Rebelote ».


Un artiste complet


En 2008, Smaïn enregistre,  avec l'Orchestre de la Suisse romande, « Le Carnaval des animaux » de Camille Saint-Saëns, dont il a écrit le livret.
Avec sa douce voix et sa diction d’acteur, Smaïn se révèle un merveilleux compteur. 
En 2009, le comique intè
gre le jury de l'émission « La France a un incroyable talent », lors de la quatrième saison, en remplacement de Patrick Dupond.

En 2012, Smaïn remonte sur les planches du Théâtre Rive Gauche dans la pièce « Réactions en chaîne, »  qu'il joue de janvier à mars.

En 2013, l’humoriste et acteur revient au one-man-show dans un spectacle sobrement intitulé Smaïn, où il joue ses plus grands sketchs ainsi que de nombreux inédits.
De retour dans le bistrot de son enfance, il nous transporte dans son drôle de quotidien, évoque le mariage mixte, le psy, l'adoption, la police, les racistes et propose une visite de Paris très particulière.