Thierry Le Luron

Né(e) le 2 avril 1952 (64 ans)

Biographie

Ses débuts

Thierry Jean Gilles Le Luron voit le jour le 2 Avril 1952, à Paris. Dès son plus jeune âge, il cultive une véritable passion pour le monde du spectacle, un don inné pour l'imitation ainsi que des talents de chanteur.

Alors âgé de dix-sept ans, il participe au casino de Perros-Guirec à un concours d'imitation, duquel il finit lauréat. En 1970, il participe au « Jeu de la chance » et y chante une magnifique interprétation du Barbier de Sibérie.

Dans la même année, il fait un passage très remarqué à la télévision, à Télé Dimanche, dans lequel il chante en imitant la voix de Jacques Chaban-Delmas, en hommage à Jean Nohain.

L'année suivante, Thierry Le Luron sort un premier disque intitulé « Le ministère patraque », qui fait un grand tabac. Très vite, il est sollicité pour assurer les premières parties des grands noms comme Claude François et Pierre Perret.

Entre temps, il se produit au Don Camillo, à l'Echelle-de-Jacob ainsi qu'au théâtre du Dix-Heures. Par la suite, il investit les scènes de l'Olympia.

En 1972, il décroche un contrat chez Bobino, qui lui offre une tête d'affiche pendant deux mois. Dans la même année, Thierry Le Luron reçoit le grand prix du disque, décerné par l'académie Charles Cros.

En 1973, il s'illustre dans des émissions à succès comme « Le Luron du dimanche » ou encore « Le Petit Rapporteur », en parallèle à ses spectacles.

En février 1974, il rencontre la consécration de sa carrière, en jouant à l'Elysée devant la crème des crèmes des hommes politiques de l'époque, dont Georges Pompidou.


Célèbre

Désormais considéré comme l'un des plus talentueux de sa génération, Thierry Le Luron part en tournée non seulement à travers toute la France, mais également en Belgique, en Istambul et en Afrique.

En 1983, il est la vedette au théâtre Marigny de plus de trois cent représentations. Dans la même année, il est l'animateur vedette de l'émission « Les Parasites de l'antenne » sur la radio France Inter, aux côtés dePierre Desproges .

En 1984, Thierry Le Luron fait une apparition remarquable dans le Grand Jury R.T.L - Le Monde. Entre deux spectacles, il s'adonne même au théâtre et joue entre autres dans la pièce « Chat en poche ».

Le 25 septembre 1985, il fait parler de lui dans les médias en simulant un mariage avec un certain Coluche , qui s'est travesti pour l'occasion. Ce canular est une parodie de celui d'Yves Mourousi, prévu le lendemain. Par la suite, il enchaîne les parodies dont la fameuse Chanson « L'emmerdant, c'est la Rose ».

En 1986, Thierry Le Luron tombe malade et découvre qu'il a un cancer. Le 13 novembre 1986, il décède à l'hôtel Crillon à Boulogne-Billancourt, à l'âge de 34 ans.

Son corps repose aujourd'hui dans un cimetière à Perros-Guirec.