Thierry Samitier

Né(e) le 24 novembre 1963 (53 ans)

Biographie

Présentation de l'artiste

Né le 24 Novembre 1963, Thierry Samitier est un humoriste, célèbre non seulement pour ses spectacles et ses autres performances, mais surtout pour sa personnalité.

Doté d'un humour fin et très singulier, Thierry Samitier est un sacré personnage qui plaît à son entourage. Son fort est de se laisser entraîner dans les jeux de mots alambiqués et de raconter ou parodier, avec un humour souvent auto-dérisoire, les mésaventures amoureuses.

Bien qu'il soit aujourd'hui considéré comme l'un des artistes les plus talentueux du métier d'humoriste, il faut savoir qu'il n'a pas été prédestiné à arpenter cette voie.

Au départ, Thierry Samitier s'est penché sur une formation en sciences économiques, avant de travailler comme économiste dans un centre de prévisions conjoncturelles. C'est seulement au début des années 90 que se réveille en lui la volonté de devenir humoriste.

Il fait ses débuts officiels en 1994 et se produit dans le 17ème arrondissement de Paris, dans une crêperie. Acquérant petit à petit de l'expérience et de la réputation, il enchaîne deux ans plus tard les festivals d'humour.

Très doué, il récolte un grand nombre de récompenses, dont un prix SACEM à Saint-Gervais, un Bouffon d'or à Tournon ainsi qu'un premier prix aux Devos de l'humour.


L'envol

Fort de ses excellentes prestations lors des divers festivals d'humour, Thierry Samitier se produit en 1997 au Café de la Gare.

En foulant cette scène mythique, il devient désormais un personnage très respecté du milieu humoristique français.

L'année 1998 sera synonyme de consécration pour Thierry Samitier, lorsqu'il entame une série de spectacles à la Comédie de Paris, qui fera fureur.

Très vite, il est sollicité par Canal + et devient chroniqueur dans l'émission « Nulle part ailleurs ». Il y travaillera de 1999 à 2001 et participera plus tard à l'émission « Campus » de Guillaume Durand.

Plus tard, il enchaîne les pièces à succès. Parmi ses plus célèbres comédies et one-man-shows, on cite « Je mourrais pour toi si j'en avais les moyens », « Ta gueule, je t'aime » et « Concessions » qui sera plus tard couronnée meilleure comédie au festival « Le noël de la comédie » à Lyon.

« Ta gueule, je t'aime » quant à lui sera repris aux cours Florent et par de nombreuses compagnies de théâtre françaises.


La suite

Désormais célèbre à travers toute la France, Thierry Samitier renforce en 2006 sa popularité en sortant un court métrage intitulé « Hold up », qu'il a lui même écrit, réalisé et interprété.

Ce premier essai cinématographique sera sélectionné à la plupart des plus grands festivals du film court, à l'instar du « Ciné sans filet » de Limoux, du Prix de Court de Lausanne, du festival américain Brooklyn Int'l Film festival ou encore du festival allemand Schwenninger Short Film.

En près de 15 ans de carrière, Thierry Samitier aura vu presque toutes ses oeuvres récolter les honneurs de la presse et des critiques, sans parler de ceux du public.

En 2009, il renoue avec les écrans de télévisions et surtout avec la célébrité, en participant au programme court de M6 « Tongs et Paréo ». Il y interprète le personnage de HB, un professeur de tir à l'arc très maladroit.