© CREASHORE

Ugo Tognazzi

Né(e) le 23 mars 1922 (94 ans)

Biographie

Ses premières apparitions

Fils d'un inspecteur d'une compagnie d'assurance, Ugo Tognazzi a vécu son enfance dans diverses villes italiennes. Avant 1936, sa vie a été notamment marquée par de nombreux déplacements.

C'est à l'âge de 14 ans que la passion du jeune garçon pour l'art dramatique s'est révélée. À cette époque, le comédien travaillait encore comme ouvrier dans une entreprise de production de charcuterie de la ville.

Ugo Tognazzi profite de ses temps libres pour jouer dans des pièces organisées par Wanda Osiris, un dirigeant d'une compagnie théâtrale de l'époque. « Je cadetti di Gascogne » sous la directive de Mario Mattoli, est le premier film qui lui permet de se manifester au grand public, en 1950.

À peine un an suite à ce premier essai, l'acteur est repéré par Raimondo Vianello, qui lui propose d'animer une émission sur la chaîne TV RAI. Leur duo comique connaît un très grand succès pendant plusieurs années, jusqu'en 1960.

Entre temps, le comédien joue dans de nombreux films, pour ne citer que « Pattes de velours », « L'amour à la ville », « Le confident de ces dames » et « Quelle joie de vivre », en occupant les rôles principaux.


Ses plus grandes performances

En 1961, Ugo Tognazzi décroche un rôle notable dans « Le fasciste », réalisé par Luciano Salce, un film qui marquera son parcours cinématographique. Son excellente prestation a tout de suite séduit les grands réalisateurs de l'époque comme Mario Monicelli, Nanni Loy et Marco Ferreri entre autres.

Trois ans plus tard, le comédien italien reçoit le titre du meilleur acteur protagoniste, un prix décerné par le Syndicat des critiques cinématographiques en Italie grâce à son rôle dans « Le lit conjugal » tourné l'année précédente.

Ce film de Marco Ferreri reçoit, la Palme d'or lors du Festival de Cannes 1963. Outre sa carrière d'acteur, Ugo Tognazzi dirige également bon nombre de films, qui ont connu un grand succès comme « Il fischio al naso ». Ce dernier est sélectionné à la 17ème cérémonie du Festival International du Film de Berlin.

Ugo Tognazzi poursuit sa carrière cinématographique en jouant dans plusieurs films comme « Barbarella », « Les complexes », « Jeux d'adultes », « La grande bouffe » et « La faille ». L'un de ses plus grands rôles est sans aucun doute le personnage de Renato Baldi dans « La cage aux folles » d'Édouard Molinaro sorti en 1978 où il donne la réplique à Michel Serrault. Ce long métrage est classé dans la liste des films les plus vus au monde.


Ses derniers films

Forts du succès cinématographique de la « Cage aux folles » la deuxième partie de cette comédie française arrive dans les salles obscures avec les mêmes acteurs à l'affiche en 1980. La troisième partie de cette comédie, réalisée par Georges Lautner, ne sortira qu'en 1985.

Entre temps, en 1981, le talentueux comédien reçoit le titre du meilleur acteur pour sa prestation dans « La tragédie d'un homme ridicule » de Bernardo Bertolucci, sorti en 1981.

Trois ans plus tard, l'acteur est invité par Dino Risi à tourner dans son film « Le bon roi Dagobert », en incarnant le personnage du Pape et son sosie. Ugo Tognazzi s'éteint à l'âge de 68 ans à Rome suite à une hémorragie cérébrale, le 27 octobre 1990.