© CREASHORE

Victor Lanoux

Né(e) le 18 juin 1936 (80 ans)

Biographie

Les débuts de Victor Lanoux

Victor Lanoux de son vrai nom Victor Robert Nataf grandit dans la Creuse pour échapper au tumulte de la Seconde guerre mondiale. Il revient à Paris à 11 ans avec son fort accent patois.

Après les études, il entame une carrière d'ouvrier spécialisé chez Simca. À l'âge de 19 ans, il part pour la guerre d'Algérie en tant que parachutiste et revient 3 ans après. A son retour, il travaille comme machiniste dans les Studios de Boulogne.

C'est durant cette période qu'il découvre le monde de la comédie. Séduit, il s'inscrit aux cours distribués par Solange Picard. En 1959, il obtient un petit rôle dans « Coquillage à l'oreille ». Son vrai rôle, il le décroche en 1964 dans « La vieille dame ». En parallèle, il joue au Théâtre National Populaire jusqu'en 1969.


Sa carrière

Dès ses débuts, Victor Lanoux multiplie les rencontres. Il fait entre autres la connaissance de Roger Pigaut, Pierre Richard, Gérard Pirès ou encore Yves Boisset. C'est d'ailleurs ce dernier qui donne un coup de pousse à sa carrière montante.

Il part alors sur le tournage de « Dupont Lajoie » en 1975. Il y incarne le personnage d'un costaud, terriblement antipathique. C'est « Folle à tuer » qui marque son vrai retour au cinéma la même année. Il continue d'enflammer le public qui l'admire dans « Un éléphant, ça trompe énormément » en 1976.

Cette année-là, il décide de privilégier ses propres créations et se lance dans la co-production de « Servante et maîtresse », puis, « Les chiens » en 1978. L'écriture devient sa nouvelle passion. Des cinéastes connus comme Peter Kassovitz collaborent avec lui et le succès est au rendez-vous.

Victor Lanoux ne délaisse pas totalement sa profession de producteur puisqu'il revient sur le grand écran avec « Y a-t-il un Français dans la salle? » en 1982. Depuis 1999, il incarne le rôle principal dans la série télévisée « Louis la brocante ».


Victor Lanoux de nos jours

Victor Lanoux continue de représenter l'acteur principal dans « Louis la brocante ». C'est en plein tournage d'un épisode qu'il subit un malaise le 18 octobre 2007. Il vit depuis quelques années avec un anévrisme de l'aorte.

Une opération est prévue en 2008, mais cet incident accélère le cours des évènements. Il subit une intervention chirurgicale le 23 novembre 2007 et en ressort hémiplégique. Avec l'aide de sa compagne, Véronique Langlois, il suivra un mois de rééducation et reprend les plateaux de tournage.

Le 12 novembre 2009, Victor Lanoux sort le livre « Laisser flotter les rubans » qui retrace sa carrière et sa vision cinématographique.