© Rire & Chansons

Yanik

Né(e) le 30 novembre 1974 (41 ans)

Biographie

Né en 1975, Yanik s'intéresse dès son plus jeune âge au monde du spectacle. Après avoir suivi des études de mathématiques, il se tourne vers l'humour et décide de tenter sa chance à Paris en 1998.

L'année suivante, il intègre le FIEALD et se produit régulièrement au Théâtre Trévise. Il y jouera pendant près de 3 ans, améliorant ainsi ses talents d'auteur et de metteur en scène. Durant cette période, il enrichit son expérience de la scène avec plusieurs centaines de sketches.

En 2000, son talent lui vaut de devenir l'animateur des soirées du FIEALD. À l'animation, il s'illustre et est très vite sollicité pour animer le Kamera Sutra, une soirée vidéo à succès.

Il participe à cette aventure non seulement en tant qu'animateur mais également en tant que réalisateur des courts-métrages, auteur et surtout en tant que comédien.

Yanik rencontre son plus grand triomphe le 5 Novembre 2001, lorsque l'Elysée Montmartre reçoit la soirée. Plus de 1000 personnes assistent à la soirée et Yanik se fait une renommée à travers toute la France.


Après la consécration

Fin 2001, fort de son succès à Montmartre et après s'être fait connaître de tout le public français, Yanik décide de se consacrer à une carrière solo, en parallèle à l'aventure FIEALD.

Un premier embryon de spectacle fait alors son apparition, qu'il joue pour la première fois le 9 juillet au Bout. Dans la même année, il tente sa chance au fameux café-théâtre Carré Blanc et plaît à Philippe Richard qui l'engage aussitôt.

Courant 2002, Yanik enchaîne les grandes salles de spectacles de la capitale et des environs, à l'instar des Blancs-Manteaux, du Réservoir, de la Main d'Or ou encore du Point-Virgule.

Désormais très respecté, il joue à diverses éditions du festival Juste Pour Rire, dont celui de Montréal, de Somme et de Mâcon. Toujours en 2002, Yanik fait sa première apparition télévisée, au Coups d'humour.

L'année 2003 marque l'une des plus grandes consécrations de sa carrière, lorsqu'il gagne au festival de Villeneuve-sur-Lot le prix SACD. Grâce à ce nouveau succès, toutes les portes s'ouvrent désormais à lui, comme l'ont fait celles du Théâtre Trévise.

Pour le spectacle « Ballets burlesques », Yanik est sollicité pour ses talents de metteur en scène. Quant à ses talents d'auteur, il les mettra à profit pour pondre deux spectacles pour les VVF.

En 2004, il continuera à écrire pour le compte d'autrui, comme pour « Un gars, une fille » et « Samantha ».


De 2004 à aujourd'hui

Fort de ses passages au Cabaret des Fous et de sa participation en 2004 à une émission d'Anne Roumanoff à Bobino, Yanik participe au spectacle « Au bout de la bande », en tant que comédien et co-auteur.

En 2005, l'artiste part en tournée à travers toute la France pour jouer son spectacle. L'année d'après, il s'essaye au stand up américain et assure un show-case aux studios Juste Pour Rire, au Québec.

Entre temps, il rejoint la Bande Dehouf de France 2 et continue d'écrire pour « Samantha » ainsi que pour les VVF. En 2007, il anime les Oscars du Rire au Café Oscar et prépare son deuxième spectacle « Eponyme », qu'il présente l'année d'après.

En 2008, il est l'une des vedettes de la pièce « Ma vie de chandelle », produit les programme courts « La p'tite ceinture » et « Les fans s’en foot » et sort un clip intitulé « Avec un point noir au milieu ».

Yanik s'illustre en 2009 au Festival Paris Fait Sa Comédie, duquel il obtient le prix « Youhumour ». La suite de l'aventure d'Yanik prévoit un nouveau spectacle dans le courant de l'année 2009.

Photos