Jeu - Chants de bataille de TRYO - le CD à gagner

Le - Par .

Tryo – Chants de bataille . Donc, tout est pareil et tout est différent.

Tryo, toujours combatif et dansant, toujours radieux et grave, toujours indigné et heureux. Et puis Tryo renouvelé, remodelé, réinventé –une performance quand on arrive au huitième album. Chants de bataille est un grand cru, avec des chansons politiques et sociétales, des chansons de bonheur, des chansons à partager à quelques milliers en festival ou pour gonfler le cœur, à fond dans les écouteurs... Et puis quelque chose dans le son, dans l’éclat, dans l’énergie, quelque chose d’allègre et de limpide –une force, un optimisme, une envie régénérée. Oui, l’envie de changer le monde pour trois minutes, si on n’arrive pas à le changer en trois minutes.

Évacuons tout de suite la question: il n’y a pas de chanson sur la Covid 19, le confinement et les réunions en visio. Restez chez vous, écrit, réalisé et mis en ligne pendant le confinement, reste sur internet, souvenir partagé par quelques centaines de milliers d’amis de Tryo.

Pour fabriquer des images qui dureront,le groupe s’est arraché à cette actualité. Et aussi au deuil d’une aventure fauchée en pleine course. Car Tryo avait décidé de fêter ses vingt-cinq ans d’existence avec un album de duos sur ses plus grands succès. XXV était un grand vaisseau d’amitiés et d’admirations mutuelles (Alain Souchon, Véronique Sanson, Renaud, Bernard Lavilliers, Zaz, Bigflo et Oli, Gauvain Sers...) qui devait aboutir à une tournée historique. Or le concert prévu à l’Accor Arena, le 13 mars 2020, est le premier à être annulé par la crise sanitaire.

Dès lors, comme toute la France, Tryo invente, innove, réfléchit, apprend de nouveaux outils, découvre de nouvelles pratiques. De la saison entière de concerts et de festivals, seules deux dates tiendront–frisson énorme pour le groupe et pour les fans. Et, tout naturellement, le groupe fait ce qu’il sait faire: de nouvelles chansons.

Tryo a élargi le cercle. Depuis l’élaboration de XXV, Bertrand Lamblotest dans les parages. Ce poids lourd de la direction artistique (Johnny Hallyday, Zazie, Renaud, Louis Chedid, Maurane...) vient bousculer quelques routines. «Il nous invite souvent à nous demander pourquoi on a écrit une chanson, quelle était sa première forme, quelle est l’histoire de son écriture; et à retrouver sa simplicité», explique Christophe Mali. Et, pour la première fois, Tryo travaille avec un réalisateur et arrangeur, Régis Ceccarelli, batteur qui a beaucoup bourlingué et tenu les commandes d’albums d’Abd Al Malik, Pierre Souchon ou Davide Esposito...

Pour le studio, technique simple: chaque jour, une chanson est travaillée collectivement à partir d’idées d’arrangements de Régis Ceccarelli. En général, cette première journée est décisive et indique la bonne direction. «Régis a tout de suite des idées et des références: un son Earth Wind and Fire, ou Souchon, ou Skatalites... Il sait où il va», se réjouit Guizmo. «Il nous a apporté ce qu’on ne sait pas faire», note Daniel Bravo, heureux de collaborer avec un réalisateur lui aussi percussionniste –«Le son prend plus de corps, de grain, de matière.»

Les fans noteront que quelques angles sont plus vifs, certaines lignes plus larges, d’autres plus profondes. C’est à la fois discret et flagrant,avec des surprises presque furtives, comme çà et là une voix de femme dans les chœurs,Himiko Paganotti.

Chants de bataille fait entendre un Tryo familier et subtilement déroutant, et surtout un Tryo qui répond bien à l’époque. Vigoureux, bienveillant, fraternel, comme pour nous accompagner dans ce moment si singulier de nos vies en nous rappelant qu’au fond rien n’a changé: il y a toujours des batailles à mener pour la planète et pour l’humain; et toujours l’envie de chanter ensemble