© universal vidéo

Pierre Palmade

Né(e) le 23 mars 1968 (51 ans)

En ce moment sur RIRE ET CHANSONS SKETCHES

La plus grande collection de sketches du monde

FRANCK DUBOSC Week-end

Écoutez la radio digitale

Biographie

 

En solo ou en duo avec Michèle Laroque, Pierre Palmade est un humoriste comme on les aime.
Après ses très nombreux spectacles et pièces de théâtre, il s'est engagé pour donner un coup de pouce aux jeunes talents. 

 

 

PIERRE PALMADE - EN QUELQUES DATES ET ANECDOTES

- Né le 23/03/68 à Mimbaste (Gironde)
- Pierre est l’aîné de 3 enfants. Il a 2 sœurs, une dentiste, l’autre attachée de presse.
- Petit, Pierre enfermait sa sœur dans la cave ! (quand elle criait pour sortir, il disait à sa mère qu’elle chantait !) Il donnait aussi des noms de codes au gens ! B12, X27
- Pierre a perdu son papa à l’âge de 8 ans. Son papa était médecin, sa maman prof d’anglais.
- Petit, il était fasciné par le masque de Fantomas. Il est ceinture noire de judo (mais en kata seulement car il refusait les combats!)
- A 19 ans, il lâche prépa HEC pour monter à Paris faire de la scène, encouragé par Sylvie Joly.
- Il démarre au Tintamarre avant d’écrire un 1er spectacle avec Muriel Robin « Les majorettes se cachent pour mourir ».
- 1ère apparition de Pierre au cinéma dans le film « On peut tjs rêver » de Pierre Richard. (Avec qui il a co-écrit et joué Pierre & fils en 2008)
- Pierre est l’un des comiques qui a eu le + de nominations aux Molières ou aux Victoires de la musique. Près d’une dizaine !
- En 1995, Pierre a co-écrit les dialogues du film « Pédale Douce » de Gabriel Aghion.
- Pierre a écrit des chansons pour Rose Laurence.(Album ADN en 2010) Il a fait aussi un disque avec J.M.Jarre ‘j’te flashe, j’te love’ (En 2001)
- En 2009, Pierre a montré ses fesses à la TV, dans le spectacle des Enfoirés !
- Il a cru un jour mourir en moto derrière Johnny Hallyday ! (et se disait que du coup sa mort passerait inaperçue !)
- Pierre a sorti un album : « Interdit aux moins de 30 ans ».  (En 2013)
- Pierre imite Claude François (il a une chanson sur son album et a acheté un de ses costumes) et aussi Pierre Bachelet…(mais juste physiquement en faisant un grimace!)  Il lui a d’ailleurs fait devant lui à un dîner, mais ça ne l’a pas fait rire du tout !
- Il ne supporte pas d’avoir quelqu’un qui ronfle à côté de lui.
- Pierre a changé une fois de psy…car ce dernier ne riait pas à ses blagues !
- Il a un jour ramené un homme chez lui qui ne le connaissait pas (car il vivait à Londres) ça l’a perturbé ! Du coup, avant d’aller dans la chambre, il lui a d’abord montré toutes ses émissions, pour lui montrer qui il était !
- Tellement saoul, une fois en soirée où il s’ennuyait...il a appelé un taxi pour rentrer chez lui...en lui donnant son adresse, le taxi lui a dit qu’il y était déjà !
- Une autre nuit arrosée, il laisse un message à JJ.Goldman en lui disant qu’il a une idée de comédie musicale. Goldman le rappelle 2 jours + tard et vient chez lui pour qu’il lui en parle. Mais Pierre avait oublié lui avoir laissé ce message et a donc dû lui avouer un peu penaud qu’il n’avait aucune idée !
- Dans son livre il raconte aussi que, sous les effets de la cocaïne, il lui ai arrivé un matin d’appeler Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’intérieur, pour lui proposer des projets de loi ! (comme mettre l’arabe en LV1 à l’école!)

 

 

Ses débuts : des rencontres




Pierre Palmade est né le 23 mars 1968 à Mimbaste dans les Landes. Il grandit dans une famille très classique avec une mère professeure et ses deux sœurs (il est orphelin de son papa depuis l'âge de 8 ans).
En 1987, il lâche ses études en prépa HEC pour monter à Paris travailler avec Sylvie Joly à l'interprétation de ses premiers sketches.


L'année suivante, il fait ses premiers pas au Tintamarre à Paris. Il rencontre alors Muriel Robin : c'est un véritable coup de foudre artistique. 
Il participe à l'écriture de son spectacle « Les majorettes se cachent pour mourir ». Le succès est immense dans toute la France. 

En même temps, Pierre Palmade fait ses premières télés et participe à « La Classe » sur FR3, aux côtés de la crème des humoristes de l'époque.






Triomphes sur scène




En 1989, Pierre Palmade est nommé aux Molière pour le spectacle de Muriel Robin « Les majorettes se cachent pour mourir ». Sylvie Joly met en scène son nouveau one-man show, « Ma mère aime beaucoup ce que je fais ». 
Il reste plusieurs mois à l'affiche du Point Virgule avec les sketches « le joint » ou encore « le colonel »... 

En même temps, il écrit durant l'été le deuxième spectacle de Muriel Robin « Un point c'est tout » et enchaîne avec le film de Pierre Richard « On peut toujours rêver ».

En 1990, il présente un nouveau one-man show, « On s'connaît? » où on retrouve le fameux sketch du « scrabble ». Pierre Palmade participe également à l'écriture de « Tout m'énerve » pour Muriel Robin à l'Olympia avec entre autres « l'addition », « le noir », « le répondeur », qui deviennent cultes.

Il apporte aussi sa collaboration à Jean-Marie Bigard pour son premier spectacle « Oh Ben oui » au théâtre du Splendid. En décembre, il réalise son premier prime time pour Antenne 2, une émission de variétés dont il est la vedette.




Une carrière au sommet



En 1991, il part en tournée à travers la France, la Suisse et la Belgique avec le spectacle « On s'connaît ? ». Après un passage au Festival d'Humour de Montréal « Juste pour rire », il triomphe du 17 au 29 septembre à l'Olympia.



En 1992 et 1993, il sillonne la France avec « Passez me voir à l'occasion ». Il se retrouve en même temps sur les planches du théâtre de la Renaissance dès octobre 1993 dans la pièce qu'il a créée « Ma sœur est un chic type ». La sœur en question n'est autre que Dominique Lavanant.
En 1995, il remonte sur scène dans son cinquième one-man show « Mon spectacle s'appelle revient » où il interprète « la location d'amis » et « la scène de ménage ». Il repart en tournée jusqu'à la fin 96 en passant par Suisse, la Belgique et le Canada 


A la fin de l'année il forme un couple détonnant sur les planches de la Cigale avec sa partenaire Michèle Laroque. Le spectacle « Ils s'aiment » est co-écrit avec son amie, sa « sœur de scène » Muriel Robin, qui assure la mise en scène.
En 1997, Pierre Palmade et Michèle Laroque partent en tournée et sont applaudis par un public toujours plus nombreux sur les scènes de France...



Fin 2000, il entame ses « Premiers adieux » du 21 au 31 décembre à La Cigale, puis en 2001, il reprend la route avec Michèle Laroque avec « Ils se sont aimés », suite du premier volet des aventures de Martin et Isabelle. Pendant deux ans, ils triomphent à travers la France.





Au cinéma


Pierre Palmade signe les dialogues du film « Pédale douce » en 1996, énorme succès du réalisateur Gabriel Aghion, avec Fanny Ardant, Patrick Timsit, Richard Berry, et joue également dans le film d'Alexandre Jardin « Oui ».  

En 1999, Pierre Palmade reprend le rôle du barde Assurancetourix dans le film de Claude Zidi « Astérix et Obélix contre César », puis il co-écrit avec Muriel Robin le nouveau spectacle de cette dernière.

En 2000, il présente son sixième one-man show, « Vous m'avez manqué », au Palais des congrès.

En 2004, il est de retour dans « Au secours, j’ai 30 ans » de Marie-Anne Chazel, puis l’année suivante dans « L’Anniversaire de Diane Kurys » et il reprend ensuite la voix de Cryptograf dans le long-métrage d’animation « Astérix et les Vikings » en 2006.



Un nouveau souffleen aidant la jeune génération


En 2005, Pierre Palmade décide de « changer de vie ». Il met un terme à une existence de fête pour aider des jeunes comédiens à percer dans le métier.
Il met ainsi en scène deux jeunes artistes, Brice Hillairet et Cédric Cizaire, dans « Ils jouent Palmade ». Les deux jeunes acteurs reprennent sur la scène du Point Virgule quelques textes de son début de carrière.


De septembre 2005 à avril 2006, il joue aux côtés d'Isabelle Mergault dans la pièce « Si c'était à refaire » de Laurent Ruquier au Théâtre des Variétés. De septembre à décembre 2007, il continue sa mission de mentor pour des jeunes talents et présente « Made in Palmade » sur France 3 chaque dimanche. L'émission est arrêtée mais Pierre Palmade décide d'écrire une pièce pour les participants de l'émission et pour lui-même.



Le 9 octobre 2008, il monte sur la scène du théâtre Fontaine avec « Le Comique », pièce dont il est l'auteur et qu'il interprète avec sa troupe de jeunes comédiens, composée de Delphine Baril, Anne-Elisabeth Blateau, Noémie de Lattre, Bilco, Sébastien Castro, Jean Leduc et Arnaud Tsamere. A la mise en scène, Alex Lutz.

La même année, il joue le rôle de Jacques Chazot dans « Sagan » de Diane Kurys au côté de Sylvie Testud.



Sur scène et dans « Le Grand Restaurant »




Le 20 février 2010, il présente sur France 2 l’émission « Le Grand Restaurant », un nouveau genre de divertissement qui raconte la vie d'un grand restaurant. Les personnages sont des célébrités du cinéma, du théâtre et de la chanson, mais avec des rôles écrits sur mesure par Pierre Palmade. Réalisée par Gérard Pullicino, l’émission est un carton d’audience.



Après dix ans d’absence, Pierre Palmade revient seul en scène dans le one-man-show « J’ai jamais été aussi vieux », qu’il joue au Palace à Paris puis aux Bouffes Parisiens, avant de partir en tournée en France, en Suisse, en Belgique et au Maroc.
En 2011, on le retrouve aux côtés d’Isabelle Mergault dans « L'Amour sur un plateau » au Théâtre de la Porte Saint-Martin à Paris.
 En avril, un deuxième épisode du « Grand Restaurant » est diffusé sur France 2, toujours écrit par Pierre Palmade et réalisé par Gérard Pullicino.


En 2012, il reforme son célèbre tandem avec Michèle Laroque pour « lls se re-aiment ». Le public a plaisir à retrouver Martin et Isabelle, qui ont cette fois-ci décidé de donner une nouvelle chance à leur couple. Leur tournée à travers l’Hexagone affiche régulièrement complet tout au long de l’année 2013.



La troupe à Palmade


L’atelier de jeunes talents de Pierre Palmade a désormais un nom : la troupe à Palmade. En 2013, une vingtaine d’entre eux interprètent « L’Entreprise » en juillet 2013 au Théâtre Tristan-Bernard. Aujourd’hui, ils sont plus de 40 comédiens, choisis par Pierre Palmade en personne, à faire partie de l’aventure.

Très appréciés de la critique comme du public, les artistes se relaient et se produisent chaque dimanche et lundi à la Comédie de Paris dans un spectacle renouvelé tous les deux mois environ.

Forte de son succès, la pièce « L’Entreprise » partira bientôt sur les routes pour une tournée d’un mois et demi.

 

 

 

Vidéos

Photos

Articles