© Rire & Chansons

Dominique Farrugia

Né(e) le 2 septembre 1962 (54 ans)

Biographie

Avec Les Nuls

L'humoriste, de son nom complet Dominique Spiridion Léon Farrugia, voit le jour le 2 septembre 1962 à Vichy. Il démarre sa carrière professionnelle en devenant standardiste auprès de Europe 1.

Peu de temps après, il passe auprès de RTL lui permettant de se faire remarquer par la productrice Dominique Cantien. À cette époque, la chaîne Canal + en est à ses premiers balbutiements et Dominique Farrugia est recruté pour devenir assistant de production pour l'émission « Tous en scène ».

C'est durant cette période qu'il fait la rencontre d'Alain Chabat, au cours d'une partie de flipper. Ce dernier de son coté, travaille chez Canal + où il présente la météo.

Le courant passe très vite entre les deux hommes tel que peu de temps après, ils sont amenés à faire équipe ensemble pour une nouvelle émission de Canal +, vers la deuxième moitié des années 80. Le duo sera alors rejoint par Bruno Carette, Chantal Lauby, Blats, Alexandre Pottier et Arnold Boiseau.

Dans les premiers moments des Nuls, Dominique Farrugia et Arnold Boiseau font de brèves apparitions à la télévision et se concentrent beaucoup plus à l'écriture.

Les premières émissions apparaissent au petit écran sous le titre « Les rescapés du crypté » avant de Change r en « Objectif : nul » peu de temps après. Ainsi, « Objectif : nul » est une série de 7 minutes qui parodie les publicités, les films ainsi que les séries.


D'abord humoriste, puis producteur et directeur

À la fin des années 80, les Nuls cartonnent sur le petit écran et reçoivent le Sept d'or pour « Objectif : nul » en 1987. Au fil et à mesure des diffusions, Dominique Farrugia fait de plus en plus d'apparitions dans « Objectif : nul » tel que les Nuls devient un quatuor avec Dominique Farrugia, Alain Chabat, Bruno Carette ainsi que Chantal Lauby.

À la rentrée 1987, les Nuls reviennent en force avec une nouvelle émission intitulée « Le JTN » où ils parodient le journal télévisé pour le plus grand plaisir des téléspectateurs.

Après l'aventure du « JTN » en 1988, les Nuls mettent au point deux nouveaux projets « La nuit la plus nuls » ainsi que la chaîne fictive « TVN 595 ». Dotés d'une Imagination débordante, les Nuls continuent d'innover et s'immiscent même au grand écran avec le film « La Cité de la peur » en 1994.

Par ailleurs, ce film marque la fin des Nuls qui choisissent de se consacrer à d'autres projets.

C'est ainsi que Dominique Farrugia se lance dans la réalisation avec le film « Delphine 1, Yvan 0 » avec Julie Gayet et Serge Hazanavicius. Peu de temps après, le producteur met en place la société de production RF2K.

En 1997, Dominique Farrugia ajoute une corde à son arc en mettant au point la chaîne « Comédie ! » Toujours dans un souci de partager la bonne humeur, il a eu l'idée de consacrer une chaîne entière dédiée à la comédie et reste à la tête de la chaîne jusqu'en 2003.

Parallèlement, il devient directeur général de la programmation de Canal + de 2002 à 2003.


Un homme aux multiples projets

À coté de son rôle de producteur, Dominique Farrugia revient devant la caméra pour jouer dans le film de son complice Alain Chabat, « Didier ». Il faudra ensuite attendre l'année 2004 avant de le voir à nouveau endosser un rôle dans « Casablanca driver » de Maurice Barthélémy.

Mais c'est surtout en tant que producteur que Dominique Farrugia s'affirme le plus depuis la fin des années 90 et durant les années 2000. En effet, en 1998 il produit le film « Paparazzi » d'Alain Berbérian.

On le retrouvera par la suite à l'origine de nombreux films dont entre autres, « Vidocq », « Meilleur espoir féminin », « Monsieur Batignole » ou dernièrement « Mes amis, mes amours ».

Il revient derrière la caméra en 1999 pour réaliser son deuxième film avec « Trafic d'influence » suivi deux ans plus tard par « La Stratégie de l'échec ».

Outre ses multiples activités, Dominique Farrugia ne laisse pas sa vie personnelle de coté. En effet, il épouse Isabelle le 22 janvier 2005 avec qui il a une petite fille prénommée Mia née en mars 2008.

L'humoriste, étant atteint de sclérose en plaques apporte son talent au soutien de l'Uniserp qui lutte contre la maladie.

Plein de ressources, il n'hésite pas à se lancer dans de nouveaux projets. Ainsi, en 2009, il lance le site internet « Les graves infos » de la même trempe que le JTN des Nuls.

Dernièrement, Dominique Farrugia reçoit le titre de chevalier de la Légion d'honneur.

Vidéos